Créer un site internet

Bouilly, Jean-Nicolas (1763-1842).

Bouilly, Jean-Nicolas (1763-1842).

Retour à la liste des principaux auteurs.

Français.

Masculin.

[Librettiste, auteur dramatique. - Publia également des romans et des contes.]

L'Abbé de l'Epée, fait historique en 5 actes, en prose ; par le cit. Bouilly. Première représentation le 23 frimaire an 8 [14 décembre 1799] au Théâtre Français de la République. Publié chez André, an 8.

Ou « comédie historique ».

Agnès Sorel, comédie en trois actes mêlée de vaudevilles, de Bouilly et Dupaty, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 19 avril 1806.

La Belle au Bois dormant, comédie féerie, vaudeville en deux actes, de Bouilly et Dumersan ; créée sur le Théâtre du Vaudeville le 20 février 1811.

Berquin, ou l'Ami des enfans, comédie en un acte, avec des vaudevilles, de Bouilly et Pain, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 16 frimaire an 10 (7 décembre 1801).

Cimarosa, opéra comique en deux actes, paroles de Bouilly, musique de Nicolo ; créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 28 juin 1808.

Le Désastre de Lisbonne ; drame héroïque en trois actes, en prose, mêlé de danse et pantomime, de M. Bouilly, musique d’Alexandre Piccini, ballets de M. Aumer, créé sur le Théâtre de la Porte St-Martin le 1er frimaire an 13 [24 novembre 1804].

Les Deux journées ou le Porteur d’eau, opéra en 3 actes ; par les cit. Bouilly (livret) et Cherubini (musique), créé sur le Théâtre Feydeau le 26 nivôse an 8 [16 janvier 1800].

La Famille Américaine, comédie en un acte, en prose, mêlée de chants ; de Bouilly, musique de d'Aleyrac. créé sur la scène de l’Opéra-comique National, ci-devant Théâtre italien le 1er ventôse an 4 [20 février 1796].

Fanchon la Vielleuse, comédie en trois actes, mêlée de vaudevilles, de Pain et Bouilly, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 28 nivôse an 11 (18 janvier 1803).

Florian, comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, de Bouilly et Joseph Pain, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 28 nivôse an 9 [18 janvier 1801].

Les Français dans le Tyrol, fait historique, en un acte et en prose, par M. Bouilly, créé sur le Théâtre Français le 1er février 1806.

Françoise de Foix, opéra, paroles de MM. Bouilly et Dupaty, musique de M. Berton, créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 28 janvier 1809.

Haine aux Femmes, ou Il ne faut jurer de rien, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Bouilly, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 23 février 1808.

Héléna, opéra comique en trois actes des cit. Bouilli (paroles) et Méhul (musique), créé sur le Théâtre de l'Opéra Comique, rue Favart le 10 ventôse an 11 (1er mars 1803).

[Nicole Wild, David Charlton, Théâtre de l'Opéra-Comique Paris: répertoire 1762-1972, p. 275 ajoutent à Bouilly le nom de Révéroni de Saint-Cyr pour l’écriture du livret. Mais ce peut être par confusion avec l’opéra homonyme de Révéroni de Saint-Cyr de 1794.

Les mêmes signalent une reprise le 14 février 1807.]

L'Intrigue aux Fenêtres, opéra bouffon en un acte, paroles de Bouilly et Dupaty, musique de Nicolo ; créé sur le Théâtre de l'Opéra Comique le 6 ventose an 13 (25 février 1805).

Les Irlandais-unis, drame historique en 2 actes; de L.-N. Bouilly; créé sur le Théâtre Cité Variétés, et de la Pantomime nationale le 4 Pluviôse an 7 [23 janvier 1799].

Jean-Jacques Rousseau à ses derniers moments, trait historique en un acte et en prose, par M. Bouilly, créé sur le Théâtre Italien le 31 décembre 1790.

Le jeune Henri, opéra-comique en deux actes, paroles de M. Bouilly, musique de Méhul, créé sur le Théâtre de la rue Favart, ci-devant Théâtre italien le 12 floréal an 5 [1er mai 1797].

Léonore, ou l'Amour conjugal, opéra en deux actes et en prose, par Bouilly (livret) et Gaveaux (musique), créé sur le Théâtre de la rue Feydeau le 1er Ventôse an 6 [19 février 1798].

Madame de Sévigné, comédie en trois actes et en prose, par M. Bouilly ; créée sur le Théâtre Français le 17 prairial an 13 [6 juin 1805].

La Manie des romans, vaudeville en deux actes, de MM. Bouilly et Dupaty, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 22 novembre 1813.

La Mort de Turenne, pièce historique et militaire, à grand spectacle, en 3 actes, mêlée de pantomimes, combats et évolutions. Par J. B. Bouilly et J. G. N. Cuvelier. musique arrangée par Navoigille et Baneux, créée sur le Théâtre de la Cité le 29 prairial, an 5 [17 juin 1797].

Le Petit courrier, ou Comme les femmes se vengent, vaudeville en deux actes, de Bouilly et Moreau, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 20 avril 1809.

Pierre le Grand, comédie en quatre actes et en prose, mêlée de chants, de Bouilly, musique de Grétry, créée sur le Théâtre italien le 13 janvier 1790.

René Descartes, comédie en 2 actes et en prose, de Bouilly, créée sur le Théâtre de la République le 4e jour complémentaire de l'an 4 [20 septembre an 4].

Robert le Diable, comédie-vaudeville en deux actes, de Bouilly et Dumersan, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 31 décembre 1812.

Scène jouée à la suite de M. de Crac, par les Comédiens Français à l'occasion du mariage de S. M. L'Empereur avec l'archiduchesse Marie-Louise d'Autriche, de Bouilly et Pain, sur le Théâtre Français, le 3 avril 1810.

Le Séjour militaire, opéra-comique en un acte, paroles de Bouilly et Emmanuel Dupaty, musique d’Auber ; créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 27 février 1813.

Téniers comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, de J.-N. Bouilly et Joseph Pain, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 26 vendémiaire an 9 [18 octobre 1800].

Le Tombeau de Turenne, ou l’Armée du Rhin à Saspach, fait historique en un acte à grand spectacle, mêlé de vaudevilles, de Bouilly, Chaussier et Cuvelier de Trie, créé sur le Théâtre Cité Variétés, et de la Pantomime nationale le 19 Nivôse an 7 [8 janvier 1799].

Une folie, opéra en deux actes, de Bouilly, musique de Méhul. créé sur le Théâtre de l'Opéra Comique National, rue Feydeau le 15 germinal an 10 [5 avril 1802].

Défini aussi comme « comédie en deux actes, mêlée de chants » (brochure de chez Vanackere à Lille).

Valentine de Milan, drame lyrique en trois actes, composé entre 1807 et environ 1815, révision posthume par Joseph Daussoigne-Méhul, neveu du compositeur. - 1re représentation : Paris, Opéra-Comique (salle Feydeau), 28 novembre 1822.

La Vieillesse de Piron, comédie mêlée de vaudevilles, en un acte, en prose, de Bouilly et Pain, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 9 avril 1810.

Zoé, ou la Pauvre petite, opéra en un acte mêlée de chant ; paroles de Bouilly, musique de Plantade. créé sur le Théâtre de l'Opéra Comique national, rue Favart le 14 messidor an 8 [3 juillet 1800].

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam