Créer un site internet

Henrion (17..-1808)

Henrion, Charles (17..-1808)

Retour à la liste des principaux auteurs.

Français.

Masculin.

Auteur dramatique.

L'Absinthe, comédie-parade en un acte, mêlée de vaudevilles, d'Henrion, créée sur le Théâtre des Nouveaux Troubadours le 14 janvier 1805.

Adrien Vanden-Velde, comédie-anecdote en un acte, en prose, mêlée de vaudevilles, d' Henrion, créée sur le Théâtre des Nouveaux troubadours, vendémiaire an 14.

Allons en Russie, vaudeville épisodique en un acte, de M... [Moreau de Commagny] et Henrion, créé sur le Théâtre de la Cité-Variétés le 1er Nivôse an 11 [22 décembre 1802].

L'Amant rival de sa maîtresse, opéra-comique en un acte, de Charles Henrion, musique d'Alexandre Piccinni, créé sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin les 22, 23 et 24 brumaire an 12 [14, 15 et 16 novembre 1803].

Les Amours de la halle, vaudeville poissard en un acte, de Charles Henrion et M... [Moreau de Commagny], créé sur le Théâtre de Montansier-Variétés, 5 frimaire an 11 [26 novembre 1802].

Les Beaux-arts au Gros-Caillou, comédie-poissarde, mêlée de vers, de chants et de danses, de Charles Henrion, créée sur le Théâtre des Victoires le 27 ventôse an 12 [18 mars 1804].

La Belle Milanaise, ou la Fille-femme, page et soldat, mélodrame en trois actes, à grand spectacle, orné de chants, danses, combats, évolutions militaires, pantomime, etc., de Charles Henrion, Joseph Servières et Lafortelle, musique de Leblanc, ballets de Hus le jeune, créé sur le Théâtre de la Gaieté le 9 Messidor an 12 [28 Juin 1804].

Cassandre huissier, comédie-parade en un acte, mêlée de vaudevilles de Henrion et M... [Moreau] 16 germinal an 11[6 avril 1803].

Cassandre malade, comédie-parade, en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion, créée au Théâtre de la Cité en prairial an 13.

Le Château et la chaumière, comédie en un acte, en prose mêlée de vaudevilles, de Lafortelle et Henrion, avant 1805.

Le Cuisinier supposé, comédie folie en un acte et en prose, de Charles Henrion, créée sur le théâtre de la Gaîté, 1805.

Les Deux sentinelles, comédie en un acte mêlée d’ariettes, de Charles Henrion et R**** [Balisson de Rougemont], musique de Doche, créée sur le Théâtre de la Gaîté le 4 vendémiaire an 12 [27 septembre 1803].

Drelindindin, ou le Carillonneur de la Samaritaine, parade en un acte, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion et Joseph Servières, créée sur le Théâtre de la Cité-Variétés le 23 brumaire an 11 [14 novembre 1802]. Ou 28 brumaire ?

La Dupe de sa Ruse ; comédie en un acte et en prose mêlée de vaudevilles, d'Aubertin et Charles Henrion, créée sur le Théâtre Montansier le 28 floréal an 13 [18 mai 1805].

Les Épreuves, comédie en un acte et en prose mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion et Ad R*** [Ragueneau de La Chainaye],créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes, 25, 27, 29 germinal et 1, 3, 5 floréal an 9 [15, 17, 19, 21, 23 et 25 avril 1801].

Les Espiégleries de Village, ou Comment l'esprit vient aux filles, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion et Dobilly, créée sur le Théâtre des jeunes artistes le 21 Frimaire an 7 [11 décembre 1798].

Pièce parfois attribuée à un mystérieux Henriot.

Est-elle fille, femme ou veuve ? comédie en un acte, en prose, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion, créée sur le Théâtre des Nouveaux troubadours, vendémiaire an 14.

L'Homme en deuil de lui-même, comédie en un acte et en prose, de Dumaniant et Charles Henrion, créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 5 août 1806.

Il faut un mariage, comédie en un acte et en prose mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion et Brazier fils, créée sur le Théâtre de Molière le 3 nivôse an 13 [24 décembre 1804].

La Laitière, comédie-anecdote en un acte, en prose, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion, créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 15 avril 1806.

Mademoiselle Musard, comédie-parade en un acte de Charles Henrion et Michel-Nicolas Balisson de Rougemont, créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 27 thermidor an 12 [15 août 1804].

Le Malade par amour, ou la Rente viagère, comédie en un acte, en prose, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion et Brazier fils, créée sur le Théâtre olympique le 17 germinal an 12 [7 avril 1804].

Manon la ravaudeuse, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Joseph Servières, Marc-Antoine Désaugiers et Charles Henrion, créée sur le Théâtre Montansier-Variétés le 25 prairial an 11 [14 juin 1803].

Les Marchés de Philis, pastorale en vaudeville et en un acte, de Charles Henrion, 3 brumaire an 9 [25 octobre 1800].

Le Mari, le voleur et l’amant comme on n’en voit plus, vaudeville, de Charles Henrion et L'Aubespine, musique de Plantade (pour une romance), créé sur le Théâtre du Vaudeville. le 27 fructidor an 9 [14 septembre 1801].

Le deuxième auteur donné par la brochure (le marquis de L’Aubespine) est peut-être bien une fiction.

Le Mariage à coups de pierres, vaudeville en un acte, de Charles Henrion et *** [Du Mersan], créé sur le Théâtre de la Gaîté, 13 mai 1806.

Le Mariage de Jocrisse, comédie en un acte, en prose, de Charles Henrion, créé sur le Théâtre des Jeunes artistes le 27 vendémiaire an 8 [19 octobre 1799].

Le Mariage par enterrement, comédie en un acte, de Martin d'Ingrande et Charles Henrion, créée sur le Théâtre de l'Ambigu-Comique le 12 messidor an 10 [1er juillet 1802].

Monsieur de La Palisse, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion, créée sur le Théâtre Olympique le 14 pluviôse an 12.

Monsieur Jaunas, comédie-parade en un acte, mêlée de vaudevilles, de Charles Henrion et Mme Olympe [pseudonyme de Dumersan], créée sur le Théâtre du Palais-Variétés le 25 brumaire an 14 [16 novembre 1805]

Ninon de L'Enclos, comédie historique en un acte, mêlée de vaudevilles, de Charles. Henrion et Armand Ragueneau créée le 19 frimaire an 12 [11 décembre 1803].

Théâtre du Marais ? Théâtre de la Gaîté ?

Les Persécutions diaboliques ou la Descente d'Arlequin aux Enfers, mélodrame en quatre actes, de Charles Henrion, musique d'Henri, ballets d'Adam, décors de Basile, créé sur le Théâtre du Marais le 19 frimaire an 13 [10 décembre 1804].

Le Soldat tout seul, monologue historique, en un acte, en prose, mêlé de vaudevilles, de Charles Henrion, créé sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin le 17 pluviôse an 12 [7 février 1804].

Le Télégraphe d'amour, comédie en un acte, de Joseph Servières et Charles Henrion, créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 27 messidor an 9 [16 juillet 1801].

Le Tour de France, voyage en un acte, en prose, mêlé de vaudevilles, de Charles Henrion et Brazier fils, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 9 brumaire an 14 [31 octobre 1805].

Les Trois sœurs, comédie en un acte et en prose, de Charles Henrion, créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes en 1805.

La Vestale et l'Amour, vaudeville anacréontique en un acte, qui doit être représenté sur un joli théâtre de la capitale, de Charles Henrion, an 13.

Virginie, ou l'Orpheline de village, comédie en un acte et en prose, par Jean-François Jacques Corsange de La Plante et Charles Henrion, créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 24 Ventôse an 7 [14 mars 1799].

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam