Chazet, René de (1774-1844)

Chazet, Polydore Balthazar Alissan de Chazet,
dit René de Chazet (1774-1844)

Retour à la liste des principaux auteurs.

Pseudonyme commun avec Jean-Baptiste Dubois, Saint-Rémy ou Saint-Rémi.

Français.

Masculin.

Homme de lettres. - Écrivit surtout du théâtre, mais aussi des recueils de vers, des romans et des récits pseudo-historiques.

[Fils d’un payeur de rentes, parent de l’ambassadeur de Naples, Mackau, il l’accompagne en Italie (1792) et ne regagne la France qu’en 1797. Il collabore alors à de nombreux journaux et se fait connaître par ses nombreuses pièces, dont beaucoup en collaboration avec Charles-Augustin Sewrin, qui furent représentées dans les plus grands théâtres parisiens du XIXe siècle : Théâtre des Variétés, Comédie-Française, Théâtre du Palais-Royal, Théâtre du Vaudeville etc.

Il concourt en 1808 à l’Académie française et obtient le premier accessit avec son Éloge de Pierre Corneille. En 1814, il est pensionné par Louis XVIII, fait chevalier de la Légion d’honneur et est nommé bibliothécaire du Roi puis receveur des finances, poste qu’il perd en 1830. – Éditeur scientifique des Œuvres posthumes de Jean-François Marmontel.

Site Théâtre-documentation]

11, 76, 88, ou le Terne de Gonesse, vaudeville anecdote en un acte et en prose, par les citoyens Dieu-la-Foy, Dubois et Chazet. Représenté, pour la première fois, sur le théâtre du Vaudeville, le 21 floréal, an 10 [11 mai 1802].

A bas Molière, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Chazet, Merle et Désessarts, représentée pour la première fois sur le théâtre des Variétés, le 21 août 1809.

La brochure n’attribue la pièce qu’à Merle et Désessarts, mais les outils bibliographiques ajoutent généralement le nom de Chazet;

A tout Péché miséricorde, parodie de Misanthropie et Repentir, par les Cs Chazet et de Mautort. Germinal an 7. Joué au Théâtre du Vaudeville

Les Acteurs à l'épreuve, vaudeville épisodique en un acte, de Sewrin et Chazet, représenté pour la première fois sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 7 juin 1808.

L’Amant soupçonneux, comédie en un acte, en vers ; de Chazet et Lafortelle, Théâtre de l’Impératrice, 12 Brumaire an 13 (3 novembre 1804).

L’Amour au régime, comédie en un acte et en vers, de MM. Chazet et Dubois, créée sur le Théâtre de l’Impératrice, le 24 novembre 1807.

L’Amour et l’argent, ou le Créancier rival, comédie en un acte, en prose, mêlée de vaudevilles, de Chazet, Lafortelle et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Montansier-Variétés le 19 floréal an 11 [9 mai 1803].

Arlequin Charlatan, comédie parade en un acte par Chazet et Ourry ; créé sur le Théâtre du Vaudeville le 3 novembre 1806.

Arlequin journaliste, arlequinade en un acte mêlé de vaudevilles,de Chazet , Dupaty et Mardelle. créé sur le Théâtre du Vaudeville le 22 Frimaire an 6 [12 décembre 1797].

Arlequin, Restaurateur, ou la Gageure, vaudeville, de Madame Dufresnoy, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 13 prairial an 7 (1er juin 1799).

[Madame Dufresnoy avait un coauteur, soit Chazet, soit Merle.]

Avis aux Jaloux, ou la Rencontre imprévue, opéra comique en 1 acte, par M. Saint-Remi [René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois], musique de Louis Piccini, sur le Théâtre de l’Opéra Comique le 25 octobre 1809.

[A ne pas confondre avec Avis aux jaloux (Avvertimento ai Gelosi) , jouée quelques mois plus tôt au Théâtre de l’Odéon (Opera Buffa).

Saint-Remi, pseudonyme collectif de Chazet et Dubois Jean-Baptiste (d’après Nicole Wild et David Charlton, Théâtre de l’Opéra-Comique Paris : Répertoire 1762-1972, p. 151).]

Les Baladines, imitation burlesque des Bayadères en un acte mêlé de vaudevilles, de MM. Merle et Ourry, créée sur le Théâtre des Variétés le 1er septembre 1810.

Le catalogue général de la BNF ajoute Chazet à la liste des auteurs, bien que la brochure ne le nomme pas.

Bayard à Mézières, opéra en un acte, paroles de Dupaty et Chazet, musique de Chérubini, Catel, Boyeldieu et Nicolo ; créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 12 février 1814.

Le Beaunois à Paris, ou un Tour de Carnaval, vaudeville, de MM. Chazet et Thesigny, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 21 pluviôse an 9 (10 février 1801).

La Belle hôtesse, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, par MM. Chazet et Vallée, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 22 mars 1806.

[Le Catalogue général de la BNF donne comme troisième auteur François-Pierre-Auguste Léger.]

Les Bourgeois campagnards, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 4 avril 1808.

Le Buste de Préville, comédie en un acte, suivie d’un vaudeville,  Dupaty et Chazet, créée sur le Théâtre Français de la République le 25 nivôse an 8 [15 janvier 1800].

La Cabale au village, comédie en un acte mêlée de couplets, de Simonin [et Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 19 mars 1814.

[Le Catalogue général de la BFN comme la Bibliothèque dramatique de M. de Soleinne (volume 2, p. 271) donne à Simonnin un coauteur, René de Chazet]

Caponnet, ou l’auberge supposée, vaudeville en un acte, par MM. Chazet et Francis, créé sur le Théâtre Montansier le 4 floréal an 12 [24 avril 1804].

Le Caporal Schlag, ou la Ferme de Muldorf, vaudeville en un acte, mêlé de couplets, de Sewrin [et Chazet], créé sur le Théâtre des Variétés le 11 mai 1809.

La brochure ne nomme pas de coauteur, mais les Annales dramatiques, volume 8, p. 321 cite Chazet comme coauteur de cette pièce appartenant à l’abondante production de Sewrin, avec qui Chazet a collaboré à de nombreuses reprises.

Cassandre aveugle, ou le Concert d'Arlequin, comédie-parade en un acte mêlée de vaudevilles, de MM. Chazet et Moreau, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 26 messidor an 11 [15 juillet 1803].

Dumersan est considéré comme coauteur.

La Cendrillon des Ecoles, ou le Tarif des prix, vaudeville, de M. de Saint-Remy [Chazet et Jean-Baptiste Dubois], créé sur le Théâtre du Vaudeville le10 novembre 1810.

Champagnac et Suzette, vaudeville en un acte ; par les cit. Chazet et ***, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 24 vendémiaire an 8 (16 octobre 1799).

Le Chantier de Saardam, ou l'Impromptu hollandais, divertissement mêlé de couplets de Chazet, à l'occasion de l'entrée solennelle de LL. MM. II. et RR. dans leur ville d'Amsterdam, créé sur le Théâtre de la Ville d'Amsterdam le 11 octobre 1811.

Le Chemin de Berlin, ou Halte militaire, divertissement mêlé de vaudevilles, de Sewrin et Chazet, créé sur le Théâtre Montansier le 1er novembre 1806.

Christophe Morin, ou Que je suis fâché d'être riche, folie-vaudeville en un acte ; par les auteurs de M. de Bièvre, créé sur le Théâtre des Troubadours le 18 vendémiaire an 8 [10 octobre 1799].

[Liste des auteurs : Dupaty, Luce de Lancival, Salverte, Coriolis, Creuzé de Lesser, Gassicourt, Legouvé, Monvel fils, Longpérier, Chazet, Léger et Mautort.

La Ci-devant jeune femme, vaudeville en un acte, de Simonnin [et Chazet], créé sur le Théâtre des Variétés le 24 mai 1813.

La présence d’un coauteur n’est pas signalée par la brochure ni par les comptes rendus dans la presse, mais elle est admise par le catalogue général de la BNF comme par la Bibliothèque dramatique de M. de Soleinne.

Coco-Pepin, ou les Etrennes, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Sewrin [et Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 29 décembre 1809.

Faut-il faire de Chazet le coauteur de Sewrin ?

La Comédie au foyer, épilogue en un acte, en vaudevilles, représenté pour l’ouverture du théâtre de S. M. l’Impératrice et Reine, de Chazet, créé à l’Odéon, sur le Théâtre de l’Impératrice le 15 juin 1808.

Les Comédiens au Caire, pièce de circonstance en un acte et en prose, mêlée de couplets, de Léger, Chazet, Armand Gouffé et Georges Duval, créée sur le Théâtre des Troubadours le 12 frimaire an 8 [3 décembre 1799].

Les Commères, ou la Boule de neige, comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, de Sewrin [et R. A. de Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama, 19 septembre 1808.

Le nom de Chazet n’apparaît pas sur la brochure publiée en 1808.

Les Commissionnaires, ou Récompense honnête, comédie en 1 acte et en prose, mêlée de couplets, de Maurice Ourry [et R. A. de Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 27 juin 1810.

Le nom de Chazet n’apparaît pas sur la brochure.

Le Concert aux Champs-Élysées, vaudeville, de Vieillard, Lafortelle et Chazet, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 16 messidor an 10 [5 juillet 1802].

Le Déménagement du salon, ou le Portrait de Gilles, comédie-parade en un acte et en vaudevilles, de Desfougerais, Chazet, Dupaty et Léger, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 25 vendémiaire an 7 [16 octobre 1798].

Les Deux Arlequins, ou Colombine rivale, arlequinade en un acte, en prose, avec des vaudevilles, de René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 16 ventôse an 11 [7 mars 1803].

Les Deux journalistes, ou Erreur n’est pas compte, comédie en un acte avec vaudevilles, par les Cs Leger et Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 7 pluviôse an 7 [26 janvier 1799].

Deux pour un, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Francis et Chazet, créée à Paris, sur le théâtre Montansier le 27 vendémiaire an 13 [19 octobre 1804].

La Double Méprise, comédie en un acte et en prose, par M. Chazet ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 8 janvier 1810.

Du Belloy, ou les Templiers, vaudeville en un acte, par MM. Chazet et Lafortelle, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 1er fructidor an XIII (19 août 1805).

La Duègne et le Valet, comédie en deux actes et en vaudevilles, de MM. Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 29 fructidor an 14 [16 septembre 1805].

L'École des Gourmands, vaudeville en un acte, de Chazet, Lafortelle et Francis, créé sur le Théâtre Montansier le 30 thermidor an 12 [18 août 1804].

L'Écu de six francs ou l’Héritage, comédie en un acte et en prose mêlée de couplets, de Sewrin [et Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 11 juillet 1809.

La brochure ne mentionne pas Chazet comme coauteur avec Sewrin.

L'Emprunt forcé, comédie en un acte mêlée de vaudevilles ; par les cit. Léger, Chazet, le Prevost-d'Iray, Dieu-La-Foi et Armand-Gouffé. créée sur le Théâtre des Troubadours le 2 nivôse an 8 [23 décembre 1799].

La Famille des Innocens, ou comme l'Amour vient, comédie en un acte et en prose mêlée de vaudevilles, de Chazet et Sewrin, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 26 janvier 1807.

La Famille des Lurons, vaudeville en un acte, de MM. Chazet et Sewrin, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 13 juillet 1807.

La Famille Mélomane, vaudeville en un acte, de M. Ourry et Chazet, créé sur le Théâtre des Variétés le 25 janvier 1812.

La Fête du château, bouquet en vaudevilles de Chazet, représenté sur le théâtre impérial de Saint-Cloud, le 26 août 1810, à l'occasion de la fête de S.M. l'Impératrice.

La Fille jockey, vaudeville en un acte, de. Lafortelle [et R. Alissan de Chazet], créé sur le Théâtre Montansier, 1er fructidor an 13 [19 août 1805].

Le nom de Chazet ne figure pas sur la brochure.

Les Filles à marier, ou l’Opéra difficile, vaudeville en un acte, par M. Simonnin [et Chazet], créé sur le Théâtre des Variétés le 31 octobre 1812.

Autre sous-titre : l’Opéra de Quinault.

Le nom de Chazet ne figure pas sur la brochure.

Le Fils par Hasard, ou Ruse et Folie, comédie en cinq actes, en prose, de Chazet et Oury ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 7septembre 1809.

Finot, ou l’Ancien portier de Monsieur de Bièvre, proverbe archi-bête en un acte, de Chazet et Gassicourt, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 28 ventôse an 8 [19 mars 1800].

Folie et raison, vaudeville en un acte, de Chazet et Sewrin, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 28 vendémiaire an 13 [20 octobre 1804].

Les Français à Cythère, comédie en un acte en prose, mêlée de vaudevilles, de Chazet, Dupaty et Creusé de Lesser, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 27 ventôse an 6 [17 mars 1798].

[La pièce de Chazet, Creuzé de Lesser et Dupaty ne doit pas être confondue avec une pièce de même titre, non représentée, œuvre de Louis-Germain Petitain, publiée la même année.]

François Premier, ou la Fête mystérieuse, opéra-comique en deux actes et en vers, paroles de MM. Sewrin et Chazet, musique de M. Kreutzer, créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 14 mars 1807.

La Grande famille, ou la France en miniature, divertissement en un acte et en vaudevilles, d’Alissan de Chazet, composé pour la fête de Sa Majesté l'Impératrice, représenté devant Leurs Majestés sur le théâtre de Trianon, le 25 août 1811.

La Guerre et la paix, comédie en 3 actes, imitée de l'italien de Goldoni, de Jean-Luc Nyon, avec des couplets par M. Chazet, créée sur le Théâtre desVariétés étrangères le 18 juillet 1807.

Habits, vieux galons, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de M. Sewrin et *** [Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 10 octobre 1808.

Les Hommes femmes, ou le Carnaval de Pontoise, folie en un acte, mêlée de couplets, par M. Ourry [et R. Alissan de Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 21 février 1811.

Le nom de Chazet comme coauteur n'est pas indiqué sur la brochure.

L'Hôtel de Lorraine, ou la Mine est trompeuse, proverbe en un acte mêlé de vaudevilles, de MM. Chazet, Francis et Lafortelle, créé sur le Théâtre Montansier le 15 floréal an 12 [5 mai 1804].

L'Hôtel garni, ou la Revue de l'an IX, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, par Dieulafoy et Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 23 brumaire an 10 [14 novembre 1801].

Il faut un état, ou la Revue de l'An 6, proverbe en un acte, en prose et en vaudeville, de Leger, Chazet et Buhan, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 1er jour complémentaire de l'an 6 [17 septembre 1798].

L'Impromptu de Neuilly, divertissement en un acte, paroles de Chazet, musique de M. Spontini, représenté à la Malmaison, le 18 mars 1807

L'Intrigue en l'air, comédie en un acte, mêlée de couplets, de Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 3 octobre 1807.

Janvier et nivôse, étrennes en vaudeville, de Sewrin et Chazet, créées sur le Théâtre Montansier-Variétés le 10 nivôse an 14 [31 décembre 1805].

Le Jardinier de Schoenbrunn, ou le Bouquet de noces, comédie de Chazet, représentée le 21 juin 1810.

Je m'émancipe ; comédie-vaudeville en un acte, de René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 11 mai 1811.

Jenesai-ki, ou les Exaltés de Charenton, vaudeville, parodie de Beniowski, par MM. Barré, Despréaux, Dieu-la-Foi et Chazet, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 2 messidor an 8 [21 juin 1800].

Jeune et Vieille, opéra-comique en un acte, paroles de M. *** (Chazet et Charles Dubois), musique de M. Pradher fils (Louis-Barthélémy) et Berton (Henri-François) ; créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 12 janvier 1811.

Jocrisse autre part, vaudeville en un acte, de Chazet, Armand Gouffé et Georges Duval, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 1er thermidor an 8 [20 juillet 1800].

Le Joueur d'échecs, vaudeville en un acte, de Marsollier et Chazet, créé sur le Théâtre Montansier, le 13 vendémiaire an 9 [6 octobre 1800].

La Journée aux enlèvemens, vaudeville en deux actes, puis un acte, de Sewrin et Chazet, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 6 avril 1807.

La Grange Chancel, ou le Valet dans l'Embarras, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles de Sewrin, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 22 novembre 1808.

[Chazet partage avec Sewrin les droits sur cette pièce.]

La Laitière de Bercy, comédie anecdotique en deux actes et en prose, mêlée de vaudevilles, de MM. Sewrin et Chazet ; créée sur le Théâtre du Vaudeville le 4 ventose an 13 [23 février 1805].

La Leçon conjugale, ou l’Avis aux maris, comédie en trois actes et en vers, de Chazet et Sewrin, créée sur le Théâtre Français le 14 brumaire an 13 [5 novembre 1804].

La Leçon de l'oncle, ou Il était tems ! comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles, de Sewrin [et R. Alissan de Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 6 février 1809.

Le nom de Chazet ne figure pas sur la page de titre de la brochure.

Lecoq, ou les Valets en deuil, comédie-vaudeville en un acte, de Simonnin et Chazet, créée sur le Théâtre des Variétés le 19 juillet 1814.

La Ligue des Femmes, ou le Roman de la Rose, comédie anecdotique en un acte, en prose mêlée de vaudevilles, de Chazet et Ourry, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 18 avril 1807.

Lisez Plutarque, opéra comique en un acte, par les cit. Léger et Chazet, musique du cit. Solié. créé sur le Théâtre de l'Opéra Comique National, rue Feydeau le 1er nivôse an 10 [22 décembre 1801].

Lundi, Mardi, Mercredi, ou Paris, Melun, et Fontainebleau, pièce en trois jours et en vaudevilles, de MM. Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre Montansier le 16 juin 1806.

Mademoiselle Gaussin, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 19 thermidor an 13 [7 août 1805].

Le Mai, ou la Fête du Printemps, vaudeville villageois en un acte de Sewrin et Chazet, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 30 avril 1808.

Le Mai d'Amour, ou le Rival complaisant, vaudeville en un acte, de MM. Ourry et Alissan de Chazet, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 1er mai 1810.

Margot, ou la Pie borgne, imitation burlesque de la Pie voleuse, en prose, mêlée de vaudevilles, par Simonnin, Chazet et Ourry, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 3 juin 1815.

Le Mari juge et partie, comédie en un acte et en vers, de Chazet et Ourry, créée sur le Théâtre de l’Impératrice le 20, 21 ou 24 avril 1808.

Le Mariage de Nina Vernon, ou la Suite de la Petite Ville et des Provinciaux à Paris, comédie en un acte, en prose, de Michel Dieulafoy, René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois. créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 26 pluviôse an 10 [15 février 1802].

Marion de Lorme, ou un Moment de Caprice, comédie-vaudeville en un acte, par MM. Alissan de Chazet et Favières, créée sur le Théâtre des Variétés le 13 mars 1813.

Le Médecin de Palerme, vaudeville en un acte de Sewrin et Chazet, créé sur le Théâtre Montansier le 16 thermidor an 12 [4 août 1804].

Molière chez Ninon, ou la Lecture de Tartufe, comédie en un acte et en vers, de Chazet et Jean-Baptiste Dubois, créée sur le Théâtre de Louvois le 17 brumaire an 11 [8 novembre 1802].

Monsieur Asinard, ou le Volcan de Montmartre, vaudeville en un acte, de MM. Auguste [Mario Coster] et Ferdinand [Maurice Ourry], créé sur le Théâtre des Variétés le 7 septembre 1809.

Faut-il ajouter Chazet aux auteurs ? C'est ce que font beaucoup de bibliographies anciennes.

Monsieur de Bièvre, ou l'Abus de l'esprit, calembourg en un acte et en vaudeville ; Par les C.ens C...., créé sur le Théâtre des Troubadours le 7 prairial An 7 [26 mai 1799].

[Les auteurs sont nombreux : Dupaty, Luce, Salverte, Coriolis, Creuzé, Gassicourt, Legouvé, Monvel fils, Longperrier, Alexandre et Chazet.]

Monsieur. de Largillière, ou Mon Cousin de Dreux, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre Montansier le 2 novembre 1805.

Monsieur Desortolans, ou le Foyer d'un théâtre, vaudeville en un acte de Chazet et [Bosquier-Gavaudan], créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama. le 16 novembre 1807.

Monsieur Giraffe, ou la Mort de l’ours blanc, vaudeville en un acte, de M. Bernard de la Rue-aux-Ours, créé sur le Théâtre des Variétés-Montansier le 27 décembre 1806.

[Le pseudonyme M. Bernard de la Rue-aux-Ours cache une belle brochettes d’auteurs comiques : Désaugiers, Francis (baron d'Allarde), Chazet, Moreau, Servière, Merle, Mario Coster, Georges Duval et Ravrio.]

Monsieur Grégoire, ou Courte et bonne, comédie anecdotique, en un acte, mêlée de couplets, de Merle, Desessarts [et Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 2 juin 1810.

Le nom de Chazet, donné comme coauteur dans les bibliographies, ne figure pas sur la page de titre de la brochure.

Monsieur Papillon, vaudeville en un acte, par MM. Chazet et ***, créé sur le Théâtre des Variétés le 12 octobre 1809.

[Le nom du coauteur n’est pas connu.]

Le Mot de l’énigme, vaudeville en un acte, de Chazet, Désaugiers et Lafortelle, créé sur le Théâtre Montansier le 23 pluviôse an 11 [12 février 1803].

L'Officier de quinze ans, ou les Deux fêtes, divertissement en un acte mêlé de vaudevilles, à l'occasion de la naissance du Roi de Rome, de Chazet, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 10 avril 1811.

Ordre et Désordre, comédie en trois actes en vers, de Chazet et Sewrin, créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 26 mars 1808.

Les Orgues de Barbarie, comédie en un acte, en prose, mêlée de couplets, de Sewrin [et Alissan de Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 11 juillet 1811.

Le nom de Chazet ne figure pas sur la page de titre de la brochure.

Ossian cadet, ou les Guimbardes, parodie d'Ossian, ou les Bardes, en trois petits actes qui n'en font qu'un bardé de couplets de Dupaty, Chazet et Moreau, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 11 thermidor an 12 [30 juillet 1804].

Pauvre Jacques, comédie en trois actes et en prose, mêlée de vaudevilles, de Sewrin et Chazet ; créé sur le Théâtre du Vaudeville le 31 octobre 1807.

La Pêche aux Jacobins, ou la Journée de Saint-Cloud, divertissement-vaudeville en un acte et en prose, de Léger, Chazet et Armand Gouffé, créé sur le Théâtre des Troubadours le 23 brumaire an 8.

Autre titre : La Journée de Saint-Cloud, ou le Dix-neuf brumaire

Le Petit Armand, ou le Bienfait des perruques, fait historique en un acte, de la Ce Dufresnoy et du C …. (Chazet ou Merle), créé sur le Théâtre des Troubadours le 4 Fructidor an 7 [21 août 1799].

Le Petit Matelot ou l’Arrivée à bon port, divertissement pour le voyage de Sa Majesté l’Impératrice Régente à Cherbourg, d'auteur non identifié, révisé par Désaugiers et Chazet, créé sur le Théâtre de la comédie de Cherbourg la 28 août 1813..

La Bibliothèque nationale possède le manuscrit de cette pièce de circonstance..

La Petite guerre, comédie en trois actes et en vers, par René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois, créée sur le Théâtre Louvois le 8 vendémiaire an 12 [1er octobre 1803].

La Petite métromanie, vaudeville, par MM. Thésigny et Chazet, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 23 fructidor an 5 [8 septembre 1797].

Les Petites marionnettes, ou la Loterie, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre Montansier le 27 septembre 1806.

Philippe le Savoyard, ou l'Origine des ponts-neufs, divertissement en un acte et en prose, mêlé de vaudevilles, de Chazet, Armand Gouffé et Georges Duval, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 15 ventôse an 9 [6 mars 1801].

Les Poètes en voyage, ou le Bouquet impromptu, vaudeville en un acte [de M.-A. Désaugiers et R. Alissan de Chazet] créé à Rouen, sur le Théâtre des Arts le 3 septembre 1813.

Le Politique en défaut, comédie en un acte et en vers, finissant par un vaudeville, par MM. Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre Français 26 février 1806.

Le Portrait de Juliette, vaudeville en un acte, de Chazet et Dupaty, représenté pour l’anniversaire de la naissance de madame R*** [Récamier] en décembre 1802.

Juliette Récamier est née le 3 décembre 1777.

La Première nuit manquée, ou Mon tour de garde, comédie-vaudeville en un acte, de Jean-Baptiste Dubois et René de Chazet, créée au Théâtre Montansier-Variétés, le 3 fructidor an 10 [21 août 1802].

Le Présent de Noces, ou le Pari, opéra comique en un acte, paroles de M. *** [Chazet], musique de M. Berton fils ; créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 2 janvier 1810.

Le Prix fixe, ou le Marchand Satyrique, vaudeville en un acte, de Chazet et Bonafont ; créé sur le Théâtre Montansier le 15 janvier 1806.

Racine, ou la Chûte de Phedre, comédie en deux actes mêlée de vaudevilles, de Sewrin et Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 29 septembre 1806.

La Rencontre aux Bains, vaudeville en un acte, de Chazet et Saint-Cyr, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 18 messidor an 8 [7 juillet 1800].

La Revue de l'an 8, faisant suite à celle de l’an 6, comédie en un acte et en prose avec des vaudevilles, de Chazet, Dieu-la-Foi et Armand Gouffé, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 8 frimaire an 9 [29 novembre 1800].

La Revue de l'an 11, ou Quel est le plus malheureux ? comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 28 frimaire an 12 [20 décembre 1803].

Romainville, ou la Promenade du dimanche, vaudeville grivois, poissard et villageois, en un acte , de Sewrin et Chazet, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 30 novembre 1807.

Roquelaure, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Bonaffond et Chazet, créée sur le Théâtre Montansier le 16 frimaire an 14 [7 décembre 1805].

La Ruse villageoise, opéra-comique en un acte, en prose et en vaudevilles, de Sewrin [et Chazet], créé sur le théâtre de la rue de Louvois, 2 juillet 1793.

Le Salomon de la rue de Chartres, ou les Procès de l'an 10, revue épisodique en un acte mêlée de vaudevilles, de rené de Chazet et Jean-Baptiste Dubois, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 11 brumaire an 11 [2 novembre 1802].

Le Sauvage de l’Aveyron, ou Il ne faut jurer de rien, vaudeville en 1 acte, de Dupaty, Maurice [Séguier] et Chazet, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 7 germinal an 8 [28 mars 1800].

Scène première, ou la Pièce interrompue, vaudeville, d’Armand Gouffé, Chazet et Dossion, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 5 brumaire an 9 [27 octobre 1800].

Thomas Muller ou les Effets de la faveur, comédie en trois actes mêlée de vaudevilles, de Dieulafoi, Chazet et Gersin créée sur le Théâtre du Vaudeville le 16 germinal an 13 [6 avril 1805].

Trois contre Un, ou Ah, que j’étois bête ! comédie-parade en un acte, de Tournay et Chazet, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 14 fructidor an 8 [1er septembre 1800].

Les Troubadours en voyage, vaudeville en deux actes, de Léger et Chazet, créé sur le Théâtre des Troubadours le 1er brumaire an 8 [23 octobre 1799].

Un seul violon pour tout le monde, divertissement en un acte mêlé de vaudevilles, de Chazet, Armand-Gouffé et Dupaty, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 25 fructidor an 8 [12 septembre 1800].

Un tour de jeune homme, vaudeville (anecdote en un acte et en prose), de Léger et Chazet, créée sur le Théâtre Louvois le 4 floréal an 10 [24 avril 1802].

La Vallée suisse, opéra-comique en trois actes, de Sewrin et Chazet, musique de M Weigel, créé sur le Théâtre de l’Opéra-Comique le 29 octobre 1812.

Les Vélocifères, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Dupaty, Chazet et Moreau, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 29 floréal an 12 [19 mai 1804].

Le Vin, le jeu et les femmes, ou les Trois défauts, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de MM. Bonnafons et Chazet, créée sur le Théâtre Montansier le 28 germinal an 11 [18 avril 1803].

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×