Créer un site internet

Cubières-Palmézeaux, Michel de (1752-1820)

Cubières-Palmézeaux, Michel de (1752-1820).

Retour à la liste des principaux auteurs.

Connu sous de nombreux pseudonymes, dont Dorat-Cubières.

L'œuvre de Cubières-Palmézeaux se caractérise par un grand nombre de pièces jamais représentées. Il a aussi beaucoup écrit sur le théâtre, ce sur quoi ses adversaires n'ont pas manqué d'exercer leurs moqueries.

Français.

masculin.

Littérateur, poète et philosophe. – Sa carrière dramatique commence au début des années 1770. – Ami de Dorat. - A édité de nombreux auteurs du XVIIIe siècle. - Collabora au Mercure de France, au Journal encyclopédique et à la Décade.

L'Amant garde-malades, ou Lindor et Julie, comédie en trois actes, en prose de Cubières-Palmézeaux

Publication : [S.l.n.d.]

L'Amour et Psyché, comédie en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles et de musique de Moline, précédée d'une préface historique par M. Cubières Palmézeaux.

Publication : Paris : Allut : Barba, 1807. Non publiée.

L'Amour platonique ou le Nez postiche, comédie en un acte, de Cubières-Palmézeaux et B. de Roissi.

Publication : Paris : Ant. Béraud, 1806. Non représentée ?

Les Amours de Vénus et de Mars, opéra-comique en trois actes destiné pour le théâtre de l'Opéra-Comique impérial, de Moline et Cubières-Palmézeaux, musique de Catruffo. Non représenté.

La Baronne de Chantal, drame historique en trois actes, en vers, par Dorat-Cubières, créé sur le Théâtre de Molière le 15 pluviôse an V (3 février 1797).

La Bonne mère, ou les Cousins amans, comédie en trois actes, en vers, de Cubières-Palmézeaux.

Publiée dans le tome 4 des Œuvres dramatiques (1810) de Cubières-Palmézeaux. D'après la préface qui l'introduit, elle serait inspirée d'une histoire vraie, aurait été jouée dans un théâtre privé et serait restée une vingtaine d'années ensuite .

Clavijo ou la Jeunesse de Beaumarchais, drame en trois actes en prose par M. C. Palmézeaux. Paris, Ant. Beraud, imprimeur, rue Mazarine, n° 20, derriere le college des Quatre-Nations, et chez tous les marchands de nouveautés ; 1806. Comédies imprimée et non représentée.

La Double épreuve, ou la Boiteuse et la borgne, comédie en 3 actes en prose (par M. de Cubières-Palmézeaux). (Paris, Variétés du Palais-Royal, 1788 et 1789.)

Le Faux Misanthrope, ou le Sous-lieutenant, comédie en trois actes et en prose, imitée de l'allemand de Schroeder, par M. C. Palmézeaux. Comédie imprimée et non représentée, 1806.

Hippolyte, tragédie en trois actes, imitée d'Euripide par C. Palmézeaux, créée sur le Théâtre du Marais le 9 ventose an 11 [28 février 1803].

L'Homme d'Etat imaginaire, Comédie en cinq actes en vers, par M. le Chevalier de C. des Académies de Lyon, Dijon, &c. [Michel Cubières de Palmézeau], Comédie non représentée (Théâtre François), publiée en 1789.

La Marquise de Pompadour, ou Germon et Juliette, comédie en 3 actes et en prose. Par le C. Cubieres, jouée sur le Théâtre de Molière, an V. Barba. in-8°. de 62 pag.

[Je n’ai pas de trace de représentation de cette pièce.]

La Mort de Caton, tragédie en cinq actes en vers, par M. l'abbé Geoffroy, auteur d'une traduction de Théocrite, du feuilleton du Journal des Débats, etc. etc. etc. précédée d'un coup d’œil rapide sur toutes les tragédies de Caton, qui, depuis l'origine du théâtre, ont paru chez l'étranger et en France, et publiée par M. C. Palmezeaux... (non représentée, 1804).

[Le véritable auteur est plus certainement Cubières-Palmezeaux que Geoffroy, le critique du Journal de l’Empire.]

La Mort de Molière, pièce en trois actes et en vers, de Michel Cubières-Palmézeaux, créée sur le Théâtre Français le 19 novembre 1789.

D'après André Tissier, Les spectacles à Paris pendant la Révolution, volume 1, p. 60, la pièce n'a été jouée qu'une fois au Théâtre Français.

La Mort de Molière, pièce historique en 4 actes en vers et à spectacle, par C. Palmézeaux (M. de Cubières-Palmézeaux). (Paris, Théâtre des Jeunes Élèves, 29 pluviôse an 10 [18 février 1802].)

Le Courrier des spectacles annonce à cette date, pour le théâtre des Jeunes Élèves : « Aujourd. (Anniversaire de la mort de Molière) la première représ. De Il n'est plus, fait hist. en 3 actes, suivie de l'Apothéose d'un Grand Homme. »

Il s'agit de la reprise de la Mort de Molière de 1789, enrichie d'un quatrième acte.

Nathan le sage ou le Juif philosophe, comédie héroïque en trois actes en prose, ornée de ballets, par M. C. Palmézeaux, publié en 1806. Comédie imprimée, non représentée.

Ninon de l'Enclos, ou le Prisonnier masqué, comédie en trois actes et en prose, par M. C. Palmézeau. Paris, Beraud, imprimeur, rue Mazarine, 1807. Comédie imprimée et non représentée.

Paméla mariée, ou le Triomphe des épouses, drame en prose en trois actes et en prose, de Pelletier-Volméranges et Cubières-Palmézaux, créé sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin le 19 germinal an 12 [9 avril 1804].

Roméo et Juliette, tragédie lyrique en 3 actes, précédée d'un prologue, de Moline et Cubières Palmézeaux. Musique de Porta. Publié en 1806, non représenté.

Sylla, tragédie en cinq actes et en vers, précédée d'une dissertation dans laquelle on cherche à prouver par la tradition, par l'histoire, par des anecdotes particulières et par un examen du style et des caractères, que cette pièce est du grand Corneille ; publiée d'après un manuscrit du dix-septième siècle, déposé chez M. Thion de la Chaume, notaire de Paris, par M. C[ubières] Palmézeaux, an 13 [1805]. Tragédie imprimée, non représentée.

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×