Créer un site internet

Dumersan, Théophile Marion (1780-1849)

Dumersan, Théophile Marion (1780-1849).

Retour à la liste des principaux auteurs.

Français.

Masculin.

Auteur dramatique, poète, chansonnier et librettiste. - Numismate, conservateur au Cabinet des médailles et antiques de la Bibliothèque royale.

Les Adieux de la Samaritaine aux Parisiens, vaudeville grivois en un acte, par MM. Du Mersan et Dartois, créé sur la scène du Théâtre du Vaudeville le 17 janvier 1814.

Alphonsine, ou la Tendresse maternelle, mélodrame en trois actes à grand spectacle, imité du roman de Madame de Genlis, de Servière et Dumersan, musique de Lanusse, ballets de Hus jeune, mise en scène de Ribié, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 9 avril 1806.

Les Anglaises pour rire, ou la Table et le logement, comédie en un acte, mêlée de couplets, de Sewrin et Dumersan. Théâtre des Variétés, 26 décembre 1814.

Arlequin, marchand de ridicules, vaudeville en un acte, de Dumersan, créé sur le Théâtre sans prétention en 1798.

La Belle au Bois dormant, comédie féerie, vaudeville en deux actes, de Bouilly et Dumersan ; créée sur le Théâtre du Vaudeville le 20 février 1811.

La Belle Marie, comédie-anecdote en un acte, mêlée de vaudevilles, de T. du Mersan et Joseph Pain, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 28 ventose an 13 [19 mars 1805].

Benoit, ou le Pauvre de Notre-Dame, comédie-anecdote en 2 actes et en prose, mêlée de vaudevilles, de Joseph Pain et D*** [Dumersan], créé sur le Théâtre du Vaudeville le 23 novembre 1809.

Les Bêtes savantes, folie burlesque en un acte et en vaudevilles, de Du Mersan, Théaulon et Dartois, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 10 juin 1813.

Boniface Carré, ou l'Habit de Voltaire, vaudeville en un acte, de Dumersan et Lafortelle, créé sur le Théâtre Montansier le 22 novembre 1806.

Le Boxeur français, ou Une heure à Londres, vaudeville en un acte, de Moreau, Du Mersan et de la Fortelle, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 1er octobre 1814.

Les Bretteurs, comédie en un acte, mêlée de couplets, de Bosquier-Gavaudan et D*** [Dumersan], créée sur le Théâtre des Variétés, 22 décembre 1809

Cadet-Roussel beau-père, imitation burlesque des Deux Gendres en deux actes, de Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés le 24 septembre 1810.

Cadet Roussel Hector, ou la Tragédie à Troyes, en Champagne, imitation burlesque d'Hector [de Luce de Lancival] par Merle et ***, créée sur le Théâtre des Variétés le 6 avril 1809.

[D’après le catalogue général de la BNF, le coauteur de Merle est Théophile Dumersan.]

Cassandre aveugle, ou le Concert d'Arlequin, comédie-parade en un acte, mêlée de vaudevilles, de Chazet et Moreau, Théâtre du Vaudeville, 26 messidor an 11 [15 juillet 1803].

Dumersan est considéré comme coauteur.

Le Chanteur éternel, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Dumersan, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 2 frimaire an 14 [23 novembre 1805].

Les Charades en action, ou la Soirée bourgeoise, comédie vaudeville en un acte, de Dumersan et Sewrin, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 2 décembre 1813.

La Chaumière moscovite, vaudeville anecdote en un acte, de Joseph Pain et Dumersan, créé sur le Théâtre du Vaudeville 8 août 1808

Les Deux matinées ou les Sœurs de charité, comédie en deux actes, mêlée de couplets, tirée des Conseils à ma fille de Bouilly, par Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés le 12 mars 1812.

Diane de Poitiers ou le Passage des Alpes, comédie historique en deux actes et en prose, mêlée de vaudevilles, par Madame Olympe et M. *** [Dumersan] ; créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 5 mars [1807].

[Madame Olympe, un des nombreux pseudonymes employés par Dumersan.]

Elle cherche un mari, vaudeville épisodique en 1 acte, de Dumersan, Théâtre Montansier, 1er Floréal An 13 [21 avril 1805].

D'après le Catalogue général de la BNF, « Le titre imprimé porte : La Petite revue ou Quel mari prendra-t-elle ? Mais est-ce bien la même pièce !)

Encore une partie de Chasse, ou le Tableau d'histoire, comédie en un acte et en vers, de Joseph Pain et Dumersan, créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 12 avril 1810.

Gargantua ou Rabelais en voyage, comédie en un acte, mêlée de couplets, par M. Du Mersan. Créée sur le Théâtre des Variétés, 29 juin 1813.

L'Héloïse de l'Ile-Saint-Louis, vaudeville, de Georges Duval [et Dumersan], Théâtre Montansier, 17 décembre 1805.

Les Ignaces et les Coriaces ou les Savetiers, parodie en un acte de l’opéra des Horaces, de Dumersan, Rougemont, Louis Ponet et Moreau, créée sur le Théâtre de la Cité le 12 octobre 1800.

L'Intrigue hussarde, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés le 1er mai 1811.

L'Intrigue sur les Toits, vaudeville en un acte, de Dumersan, créé sur le Théâtre Montansier le 11 germinal an 13 [1er avril 1805].

Les Intrigues de la Rapée, vaudeville grivois en un acte, de M. Merle, Sewrin, Dumersan, créé sur le Théâtre des Variétés le 11 août 1813.

Jean de Nivelle, ou les Oreilles et les perdrix, vaudeville en un acte, de Georges Duval et Dumersan, créé sur le Théâtre des Variétés-Montansier le 17 février 1807.

Jean de Passy, vaudeville en un acte, imitation burlesque de Jean de Paris, de Martainville et Du Mersan, créé sur le Théâtre des Variétés le 2 mai 1812.

Jocrisse, chef de brigands, mélodrame comique en un acte et en prose, de Merle et Dumersan, créé sur le Théâtre des Variétés le 14 septembre 1815.

La Laitière suisse, ou l’Aveugle de Clarens, comédie en un acte, en prose, mêlée de couplets, de Sewrin, Dumersan et Merle, créée sur le Théâtre des Variétés le 11 mai 1815.

Le Maçon poëte, comédie-anecdote en un acte et en vaudevilles, de Dumersan et Simonnin, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 21 août 1806.

Maître André et Poinsinet ou le Perruquier poète, comédie-anecdote en un acte et en vaudevilles, de Dumersan et Brazier, créée sur le Théâtre Montansier le 16 pluviôse an 13 [5 février 1805].

La Manie de l'indépendance, ou Scapin tout seul, monologue en prose, mêlé de vaudevilles, de Moreau et D..... [Dumersan], créé sur le Théâtre du Vaudeville le 30 ventôse an 12 (21 mars 1804).

Le Marché aux fleurs, comédie en un acte et en vers, à l'occasion du mariage de S. M. l'empereur Napoléon avec Marie-Louise; de Dumersan, précédée d'un prologue en vers, de Planard ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 29 mars 1810.

Le Mariage à coups de pierres, vaudeville en un acte, de Henrion et *** [Du Mersan], créé sur le Théâtre de la Gaîté, 13 mai 1806

Les Mineurs de Beaujonc, ou Ils sont sauvés, fait historique en trois actes, mêlés de couplets ; de Joseph Pain et Du Mersan, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 8 avril 1812.

Monsieur Bonne-Grace, ou le Petit volage, comédie en un acte, mêlée de couplets, de Georges Duval et Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés, boulevard Montmartre le 24 mai 1808.

C'est la nouvelle version de Monsieur Moquette, mettant en cause non plus le tapissiers, mais les quincaillers.

Monsieur Botte, ou le Nouveau bourru bienfaisant, comédie en 4 actes et en prose, imitée du roman de M. Pigault-Lebrun, de Théophile [Dumersan] et Valentin [Debugny], Théâtre Molière, 28 ventôse an 11 [19 mars 1803].

Monsieur Chose, ou la Foire de Pantin, folie-vaudeville en un acte, de Dumersan et Georges Duval, créé sur le Théâtre des Variétés le 21 janvier 1809.

Monsieur Jaunas, comédie-parade en un acte, mêlée de vaudevilles, par M. Henrion et Mme Olympe [pseudonyme de Dumersan], créée sur le Théâtre des Jeunes-artistes le 8 thermidor an 13 [27 juillet 1805]

Date inexacte.

Monsieur Moquette, ou le galant Tapissier, comédie-vaudeville en un acte, de Georges Duval et Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 14 mai 1808.

Devenu Monsieur Bonne-Grâce ou le Petit volage, pour échapper à la vindicte des tapissiers, remplacés par les quincaillers.

Monsieur Sapajou ou l'Enseigne du singe, vaudeville en un acte, de Théophile Marion Dumersan, créé sur le Théâtre Montansier le 26 vendémiaire an 14 [18 octobre 1805].

Le Nécessaire et le Superflu, comédie-vaudeville en un acte, de Du Mersan et Dartois, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 10 juillet 1813.

La Noce écossaise, opéra-comique en un acte, paroles de Dumersan et Quétant, musique de Gustave Dugazon, créé sur le Théâtre de l’Opéra Comique le 19 novembre 1814.

Noir et Blanc, arlequinade en un acte, de Vieillard et *** [Dumersan] ; créé sur le Théâtre du Vaudeville le 24 mai 1806.

Partie carrée, ou Chacun de son côté, comédie vaudeville en un acte de Théaulon, Dartois et Dumersan, Théâtre du Vaudeville, 11 juillet 1810.

Passons les Ponts, ou le Voyage au faubourg Saint-Germain ; à-propos en un acte et en vers, mêlé de vaudevilles, de Dumersan ; créé sur le Théâtre de l'Odéon le 2 octobre 1815.

Le Pauvre Diable, ou Un bienfait n'est jamais perdu, comédie-vaudeville en deux actes, de Rougemont et Dumersan, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 10 octobre 1808.

Le Pèlerin et le Roi, comédie-vaudeville en deux actes, de Joseph Pain et D.*** [Dumersan], créée sur le Théâtre du Vaudeville le 28 juin 1809.

Le Petit Chaperon rouge ; comédie en un acte, mêlée de couplets, de Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés le 16 mars 1811.

Le Petit pêcheur, vaudeville en un acte, de Dumersan, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 8 août 1810.

La Petite revue, ou Quel mari prendra-t-elle ? comédie-vaudeville en un acte et en prose, de Théophile [Dumersan ] et Simonnin, créée sur le Théâtre de Molière le 14 vendémiaire an 11 [6 octobre 1802].

La Petite Rose, ou Qui est-ce qui connoît les Femmes ? comédie en un acte mêlée de couplets, de Du Mersan, créée sur le Théâtre royal de l’Odéon le 26 octobre 1815.

Le Pont des Arts, ou Scène sur Seine, vaudeville en un acte, de Georges Duval et Dumersan, créé sur le Théâtre Montansier le 12 prairial an 13 [1er juin 1805].

Les Quatre Adam, ou la Revue des premiers hommes du monde, folie en un acte mêlée de chants et de danses, de M. Bernard de la rue de Paradis [Dumersan], créée sur le Théâtre de la Gaieté le 26 avril 1809.

Le Retour d'un acteur, vaudeville en un acte, de madame Olympe (Dumersan), créé sur le Théâtre Montansier le 9 juin 1806.

Robert le Diable, comédie-vaudeville en deux actes, de Bouilly et Dumersan, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 31 décembre 1812.

Romantine et Agoni ou les Effets de l’Amour et du Ver solitaire, parodie de Célestine et Faldoni mêlée de vaudevilles en un acte, de Dumersan et Hapdé, créée sur le Théâtre des Variétés le 29 juillet 1812.

Sage et Coquette, comédie villageoise en un acte, mêlée de couplets, de Dumersan, Merle et Brazier, créée sur le Théâtre des Variétés le 12 juillet 1815.

Le Salon [de la] rue du Coq, folie vaudeville en un acte, en prose de Rougemont et D*** [ Marc-Antoine Désaugiers ou Dumarsan], créée sur le Théâtre du Vaudeville le 9 novembre 1808.

Théophile, ou les Deux poètes, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Joseph Pain et Dumersan, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 1er messidor an 12 [20 juin 1804].

Le Tocsin, comédie villageoise mêlée de vaudevilles, de Rougemont et D*** (Dumersan), créée à Paris, sur le Théâtre des Variétés, le 5 septembre 1807.

Le Tribunal des Femmes, ou les Vacances de Caudebec, comédie en un acte mêlée de couplets, de Du Mersan et ***, créée sur le Théâtre des Variétés le 26 octobre 1814

[Certains signalent un coauteur resté anonyme.]

Turlupin, ou les Comédiens du XVIe siècle, comédie anecdote en un acte, mêlée de vaudevilles, de Désaugiers, Rougemont et Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 10 mars 1808.

Une heure de prison ou la Lettre de recommandation, comédie en deux actes, mêlée de couplets (vaudevilles), de Sewrin, Dumersan et Merle, créée sur le Théâtre des Variétés le 24 juillet 1811.

Une matinée d’autrefois, ou le Quiproquo, comédie-vaudeville en un acte, de Merle et *** (Dumersan), créée sur le Théâtre des Variétés le 2 décembre 1811.

Un trait de Fanchon la vielleuse, comédie-anecdote en un acte, de Dumersan, théâtre du Marais, 12 messidor an 12 [1er juillet 1804]

La Vaccine, folie-vaudeville en 1 acte et en prose, par les citoyens Moreau, Ponet et Dumersan, créée sur le Théâtre de la Cité le 22 floréal an 9 [12 mai 1801].

Le Valet d'emprunt, ou le Sage de dix-huit ans, comédie en un acte en prose, de Marc-Antoine Désaugiers et *** [Dumersan] ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 2 mars 1807.

Le Valet ventriloque, comédie en un acte, mêlée de couplets, de Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés le 13 août 1811.

Le Voyage Impromptu, ou Sera-t-il Médecin ? opéra-comique en un acte, de Martial Aubertin et Dumersan, musique de Paccini, créé sur le Théâtre Montansier le 5 avril 1806.

La carrière de Dumersan se poursuit très au-delà de 1815 : il est actif jusqu'en 1848 (Guillaume le débardeur, joué à partir su 23 mai 1848 au Théâtre de la Gaîté).

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam