Dupetit-Méré, Frédéric (1785-1827)

Dupetit-Méré, Frédéric (1785-1827).

Retour à la liste des principaux auteurs.

Français.

Masculin.

Auteur dramatique. - Librettiste.

Les Albinos vivans, folie en un acte de Frédéric Dupetit-Méré et Nicolas Brazier,créée sur le Théâtre de la Gaîté 9 mai 1809.

L'Amant rival, comédie-vaudeville, en un acte, de Pelletier et Frédéric [Dupetit-Méré], créé sur le Théâtre des Jeunes artistes le 29 floréal an 13.

L'Aveugle du Tyrol, mélodrame en trois actes, en prose, à spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Lanusse, créé sur le Théâtre de la Gaieté le 1er avril 1807.

La Bataille de Pultawa, mélodrame historique en trois actes, de Boirie et Frédéric [Dupetit-Méré], musique d’Alexandre Piccini et Quaisain, ballet de Richard, créé sur le Théâtre de l’Ambigu-Comique le 1er Septembre 1808.

Les Bedouins, ou la Tribu du Mont-Liban, pantomime en trois actes, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique arrangée par Alexandre [Piccini] et Lanusse, divertissement de Jaquinet, créé sur le Théâtre du Cirque Olympique le 10 avril 1813

Le Berceau d'Arlequin, jeux florains [?] en 50 scènes, mis au théâtre par Frédéric [Dupetit-Méré], musique composée et arrangée par Lenglé, créés sur le Théâtre des Jeux Forains le 10 février 1812.

Le Bombardement d'Alger, ou le Corsaire reconnaissant, mélodrame en trois actes, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Darondeau, ballet de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 5 juin 1815.

La Chaumière du Mont-Jura, ou les Bûcherons suisses, mélodrame en trois actes, en prose et à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Heudier, ballet d'Adam, mise en scène de Ribié, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 27 août 1806.

Le Conseil des fées, prologue mêlé de vaudevilles, suivi du Berceau céleste ou les Vœux de Rome, scènes à grand spectacle, de Frédéric Dupetit-Méré, musique de Lanusse, créé sur le Théâtre des Jeux Forains, salle Montansier le 30 mars 1811. - A l'occasion de la naissance du Roi de Rome.

Les Cosaques, ou le Fort du Niéper, tableaux en trois actions, à grand spectacle, de Dupetit-Méré, musique arrangée par d'Haussy, créés sur Théâtre des Jeux gymniques, 13 mai 1811.

La Famille des Jobards ou les Trois cousins, vaudeville en un acte, de Frédéric [Dupetit-Méré] et Boirie, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 9 mai 1808.

La Famille des malins, vaudeville grivois en un acte, de Nicolas Brazier et Frédéric [Dupetit-Méré], créé sur le Théâtre de la Gaîté le 15 décembre 1808.

La Famille vénitienne, ou le Château d'Orsenno, mélodrame en trois actes, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Bianchi, ballets d'Adam, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 7 mai 1806

La Femme à trois visages ou les Condottiéris, mélodrame en trois actes, de Boirie et Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Quaisain et Darondeau, ballets de Richard, créée sur le Théâtre de l'Ambigu-Comique le 17 vendémiaire an 14 [9 octobre 1805].

La Fille-tambour, scène en trois parties, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré] et Ch***** [P.-J. Charrin], musique de Foignet fils, créée sur le Théâtre des Jeux forains, salle Montansier le 1er octobre 1811.

Le Fils banni, mélodrame en trois actes et à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Quaisain et Renat fils, ballets de Millot, créé sur le Théâtre de l’Ambigu-Comique le 12 janvier 1815.

La Forêt d'Édimbourg, ou les Écossais, mélodrame en trois actes, en prose et à grand spectacle, de Charrin fils et Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Taix, ballets d'Adam, créé sur le Théâtre de la Gaîté, 6 août 1806.

Le Génie des Isles noires, ou Quiribirini, mélodrame féerie en trois actes, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Leblanc et Lempereur, créé sur le Théâtre des Nouveaux Troubadours, 24 juillet 1806.

Le Grand Justicia, ou la Conjuration aragonaise, mélodrame en trois actes, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Lanusse, ballets de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 12 mars 1811.

La Grotte de Fingal, ou le Soldat mystérieux, mélodrame à grand spectacle, en trois actes, de Frédéric [Dupetit-Méré] et Després, musique d'Alexandre Piccini, ballet de Rhénon, créé sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin le 30 septembre 1815.

L’Homme de la Forêt Noire, mélodrame en trois actes, à grand spectacle, de Boirie et Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Lanusse, divertissement de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 16 mars 1809.

L’Île des Mariages, ou les Filles en loterie, mélodrame comique en trois actes, à grand spectacle, de. Bernos et Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Lanusse, ballets de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaieté le 22 novembre 1809.

Jean-Bart, ou le Voyage en Pologne, mélodrame en trois actes, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique d’Alexandre Piccini, ballet de Rhénon, créé sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin le 5 août 1815.

Le Lion de Florence, ou l'Héroïsme maternel, tableaux historiques en deux actions et à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Piccini et Lassus [Lanusse ?], mis en scène par Camus, créés sur le Théâtre de la Salle des Jeux Gymniques, le 26 février 1810.

Lolotte et Fanfan ou les Flibustiers, pantomime en trois actes, de Frédéric Dupetit-Méré, ballets de Jacquinet, créé au Cirque Olympique le 19 mars 1814.

Les Malins, vaudeville grivois en un acte de Frédéric Dupetit-Méré et Nicolas Brazier, créé sur le Théâtre de la Gaîté le15 décembre 1808.

Le Maréchal de Luxembourg, mélodrame en trois actes, de Frédéric [Dupetit-Méré] et Boirie, musique de Lanusse, ballet de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 26 septembre 1812.

Monsieur Rikiki, ou le Voyage à Sceaux, vaudeville en un acte, de Frédéric [Dupetit-Méré] et Roset, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 21 mai 1806.

Le Petit Poucet, ou l'Ogre de la montagne de fer, conte de Perrault mis en action, scènes en trois parties,de Frédéric [Dupetit-Méré], musique arrangée par Lanusse, créé sur le Théâtre des Jeux-Forains le 20 juillet 1811.

Les Petits troubadours, mélodrame lyrique en trois actes, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique d’Arquier, ballet de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaieté le 16 octobre 1807. Ou 26 juillet 1807 ?

Le Pic terrible ou la Pauvre mère, pantomime en trois actes, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Darondeau, ballet de Maximilien, combat réglé par Franconi jeune, créé sur le Théâtre du Cirque olympique le 26 avril 1815.

Dans la deuxième édition de la brochure, en 1817, le ballet est attribué à Jaquinet.

La Queue de lapin, mélodrame-arlequinade-féerie-comique, en trois actes, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré] et Ribié, musique de Lanusse, ballets de Hullin, créé sur le Théâtre de la Gaieté le 21 novembre 1807.

La Roche du diable, scènes-féeries dans le genre italien en trois parties et à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Lanusse, créées sur le Théâtre des Jeux Forains, salle Montansier le 22 octobre 1810.

Le Sabot miraculeux, ou l'Île des nains, scènes-féeries en trois parties, à grand spectacle, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique arrangée par Leblanc, créées sur le Théâtre des Jeux-Forains le 9 janvier 1811.

Soubakoff, ou la Révolte des Cosaques, scènes pantomimes en trois parties de Frédéric Dupetit-Méré, musique d'Aussy [d'Haussy ?], créées sur le Théâtre du Cirque olympique le 9 juin 1810.

La Tête rouge, ou le Mandrin du Nord, tableaux historiques en 2 actions et à grand spectacle, avec un prologue en prose, de Frédéric [Dupetit-Méré], musique de Piccini et Darondeau, créé sur le Théâtre des Jeux Gymniques, 15 mai 1810.

Le Vainqueur d'Austerlitz, ou le Retour du héros, divertissement, pièce à grand spectacle de Pelletier et Frédéric [Dupetit-Méré], créé sur le Théâtre de Molière le 2 février 1806.

Le Vieux poète, vaudeville en un acte., de Frédéric [Dupetit-Méré] et Pelletier, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 25 Brumaire An 13 [16 nov. 1804].

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam