Gaugiran-Nanteuil, Charles (1778-1870)

Gaugiran-Nanteuil, Charles (1778-1870).

Retour à la liste des principaux auteurs.

Français.

Masculin.

Auteur dramatique, librettiste.

L'Apollon du Belvédère ou l’Oracle, folie-vaudeville impromptu en un acte d'Étienne, Moras et Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre des Troubadours le 29 brumaire an 9 [20 novembre 1800].

Le Café des artistes, vaudeville en un acte, composé en trois jours par trois auteurs et refusé à trois théâtres, Étienne, Morel et Gaugiran-Nanteuil. Publié chez Huet, an 8 [1799].

Le Carnaval de Beaugency, ou Mascarade sur Mascarade, comédie en un acte et en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 2 février 1807.

Le Charme de la Voix, opéra-comique, de Gaugiran-Nanteuil, musique de Henri-Montan Berton, créé sur le Théâtre Impérial de l’Opéra-Comique le 24 janvier 1811.

La Confession du Vaudeville, vaudeville, de Gaugiran-Nanteuil, Étienne et Moras, créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique rue Favart. le 5 germinal an 9 [26 mars 1801].

Le Départ pour la Russie, vaudeville en un acte, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil. créé sur le Théâtre du Vaudeville le 23 frimaire an 11 [14 décembre 1802].

Désirée, ou la paix du Village, allégorie en un acte, en prose et en vaudeville, de Gaugiran-Nanteuil, Moras et Étienne, créée sur le Théâtre de l'Opéra Comique National le 5 germinal an 9 [26 mars 1801].

La pièce aurait dû être jouée sur le Théâtre Français de la République le 27 ventôse an 9 [18 mars 1801], mais a été défendue le 26 par le ministère de l'Intérieur.

Les Deux mères, comédie en un acte, en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil. créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 24 germinal an 10 [14 avril 1802].

L'Eau et le feu, ou le Gascon à l'épreuve, opéra-bouffon en un acte, de Gaugiran-Nanteuil, musique de Bianchi; créé sur le Théâtre Montansier le 22 thermidor an 12 [10 août 1804].

L'Espoir de la Faveur, comédie en cinq actes et en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 16 germinal an 13 [6 avril 1805].

La Flotille, divertissement en un acte, en vers, mêlé de chants et de danses, de Gaugiran-Nanteuil, créé sur le Théâtre Louvois le 2 nivôse an 12 [24 décembre 1803].

Isabelle de Portugal, ou l’Héritage, comédie historique en un acte et en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre de l’Impératrice le 7 frimaire an 13 [28 novembre 1804].

Le Jugement dernier, ou Haydn vengé, vaudeville, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil, créé sur le Théâtre des Troubadours le 19 nivôse an 9 [9 janvier 1801].

Lulli et Quinault, ou le Déjeûner impossible, opéra-comique, de Gaugiran-Nanteuil, musique de Nicolo Isouard, créé sur le Théâtre de l’Opéra Comique le 27 février 1812.

Les Maris garçons, comédie en un acte et en prose, mêlée d’ariettes, de Gaugiran-Nanteuil, musique de Henri-Montan Berton, créée sur le Théâtre de l'Opéra-comique le 15 juillet 1806.

La Mode ancienne et la Mode nouvelle, comédie en un acte, en vers, de Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre Louvois le 9 fructidor an 11 [27 août 1803].

Le catalogue général de la BNF consacre une entrée à une pièce du même auteur intitulée la Mode ancienne, datée du 9 fructidor an 2 (écrit en chiffre romain), soit le 26 août 1794. Ce serait un bel exemple de précocité, la pièce étant jouée juste avant le seizième anniversaire de son auteur. Il est sans doute plus sage de penser qu'il s'agit d'une lecture maladroite de la page de couverture de la brochure de 1803, 9 fructidor an 11 (en chiffres arabes), soit le 27 août 1803, l'auteur s'apprêtant à fêter son vingt-cinquième anniversaire.

Le Nouveau Réveil d'Épiménide, comédie épisodique en un acte et en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 4 février 1806.

Le Pacha de Suresne ou l'Amitié des Femmes, comédie en un acte, en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil. créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 11 prairial an 10 [31 mai 1802].

Le Pauvre riche ou la Séparation de biens, comédie en trois actes et en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil, reçue au théâtre Louvois en vendémiaire an 12 [septembre 1803] (non représentée).

La Petite école des pères, comédie en un acte et en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 8 nivose an 11 [29 décembre 1802].

Le Tuteur fanfaron, ou la Vengeance d'une femme, comédie en un acte et en vers, de Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 21 germinal an 11 [11 avril 1803].

Une Matinée du jour, comédie en deux actes, en prose, d'Étienne et Gaugiran-Nanteuil, créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 29 floréal an 10 [19 mai 1802].

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×