Créer un site internet

La famille Désaugiers

La famille Désaugiers.

Retour à la liste des principaux auteurs.

Elle se compose d'un compositeur, Desaugiers Marc-Antoine, et ses deux fils, Désaugiers, Auguste-Félix et Désaugiers Marc-Antoine.

Désaugiers, Auguste-Félix (1770-1836).

Wikipedia, qui ne le nomme qu’Auguste, donne comme dates 1767-1841. Le Catalogue gnéral de la BNF donne les mêmes dates.

Français.

Masculin.

Fils aîné de Désaugiers Marc-Antoine (1739 ou 1742-1793, compositeur).

Il est aussi l'auteur

  • d'une tragédie lyrique en 5 actes remise en 4 actes, les Danaïdes, sur la musique de Salieri (attribution incertaine), créée à l'Académie royale de Musique, le 22 octobre 1817

  • et d'une tragédie lyrique en 3 actes, Virginie ou les Décemvirs, musique de Berton, créée à l'Académie royale de Musique le 11 juin 1823,

  • et peut-être d'une comédie vaudeville en un acte, l'Amour et la peur écrite en collaboration avec Auguste Rousseau, jouée en 1827.

    On cite aussi un Bélisaire, opéra en quatre actes et en vers libres, musique de Marc-Antoine Désaugiers père, daté de 1787, mais non représenté, et qu'on attribue parfois à son frère Marc-Antoine fils.

Le Médecin malgré lui, opéra français en trois actes, paroles de M. Désaugiers fils, musique de M. Désaugiers père, créé sur le Théâtre de la rue Feydeau le 26 janvier 1792.

Parfois attribué à son frère Marc-Antoine. André Tissier, tout comme la base César, l'attribue à Auguste-Félix.

Désaugiers, Marc-Antoine (1772-1827).

Français.

Masculin.

Ne pas confondre avec Désaugiers, Marc-Antoine (1739 ou 1742-1793), son père, compositeur.

Auteur de pièces de théâtre et de chansons. - Directeur du théâtre du Vaudeville à partir de 1816. - A écrit avec Antoine-Vincent Arnault (1766-1834) sous le pseudonyme collectif Delaligne. - A aussi utilisé les pseudonymes Jérôme Léveillé et Jérôme Pointu.

Adam Montauciel, ou À qui la Gloire, à propos en un acte et en vaudevilles, par Marc-Antoine Désaugiers, Gersain et de Rougemont, représenté pour la première fois sur le Théâtre du Vaudeville le 10 avril 1809.

Publication : à Paris, chez Fages, 1809.

L'Adroite ingénue ou la Porte secrète, comédie en trois actes en vers représentée à Paris, de Dumaniant et Marc-Antoine Désaugiers, crée sur le théâtre de la Porte-Saint-Martin le 16 fructidor an 13.

Publication : Paris : Mme Masson, an XIV [1805]

L’Amour et l’argent, ou le Créancier rival, comédie en un acte, en prose, mêlée de vaudevilles, de Chazet, Lafortelle et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Montansier-Variétés le 19 floréal an 11 [9 mai 1803].

L'Appartement à deux Maîtres, ou Ils sont chez eux, comédie vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 12 août 1811.

[Nouvelle version des Epoux avant le mariage, ou Ils sont chez eux (musique de Piccinni, 1808).]

Arlequin dans l’Isle de la Peur, comédie en prose en un acte mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers et Faure, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 21 décembre 1812.

Arlequin double, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Servières ; créée sur le Théâtre du Vaudeville le 1er juillet 1807.

Arlequin Musard ou J'ai le temps, comédie / vaudeville-parade en un acte en prose, de Francis et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 17 germinal an 12 (7 avril 1804).

Arlequin tyran domestique, enfantillage en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, Francis et Tournay ; créé sur le Théâtre du Vaudeville le 19 germinal an 13 [9 avril 1805].

L’Auteur et sa servante, prologue à l’Enfant d’Hercule, ou les Deux Temples, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des jeux Gymniques le 1er avril 1811.

[L’Enfant d’Hercule, ou les Deux Temples est une pièce de Cuvelier.]

Les Auvergnats, ou l’Eau et le vin, vaudeville grivois en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre des Variétés le 25 août 1812.

Avis au Public, ou le Physionomiste en défaut, opéra-comique en deux actes, de Marc-Antoine Désaugiers, musique de Louis-Alexandre Piccini (neveu), créé sur le Théâtre de l’Opéra Comique le 22 novembre 1806.

Les Bateliers du Niémen, vaudeville en un acte, en prose, à l'occasion de la paix, suivi d'un divertissement, de Moreau, Francis [baron d'Allarde] et Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Variétés du Panorama, 14 août 1807.

Bayard à La Ferté, opéra-comique en deux actes ; paroles de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, musique de Plantade, créé sur le Théâtre de l'Opéra-Comique le 13 octobre 1811.

Le Boulevard Saint-Martin ou Nous y voilà ! prologue d’inauguration mêlé de vaudevilles en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Brazier, créé sur le Théâtre de la Porte Saint-Martin le 26 décembre 1814.

Le Bouquet du Roi, ou le Marché aux fleurs, vaudeville / à-propos en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre des Variétés le 24 août 1815.

Le Bûcheron de Salerne, ou les Souhaits, comédie-féerie en un acte, mêlée de vaudevilles, par Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre des Variétés le 17 février 1814.

C’est ma femme, vaudeville en un acte ; Par Marc-Antoine Désaugiers et *** [Francis, d’Allarde], créé sur le Théâtre Montansier le 28 fructidor an 12 [15 septembre 1804].

Cadet-Roussel esturgeon, folie de Carnaval en deux actes, par M. Delaligne, créée sur le Théâtre des Variétés le 22 février 1813.

[Pseudonyme collectif de Marc-Antoine Désaugiers (1772-1827) et Antoine-Vincent Arnault (1766-1834).]

Le Chanteur éternel, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Dumersan, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 2 frimaire an 14 [23 novembre 1805].

La Chatte merveilleuse, ou la petite Cendrillon, folie-vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créée sur le Théâtre des Variétés le 12 novembre 1810.

La Comédie chez l’épicier, ou le Manuscrit retrouvé, vaudeville-anecdote en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre du Vaudeville. le 13 décembre 1808.

Cric-crac, comédie-vaudeville en 1 acte, de Jacques-André Jacquelin et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Montansier le 16 janvier 1794?

Cric-Crac ou l'Habit du gascon, comédie-vaudeville en un acte de J. A. Jacquelin et Marc-Antoine Désaugiers, représentée pour la première fois à Paris sur le théâtre Montansier, le 27 nivôse an XI (16 janvier 1803).

Le Départ pour Saint-Malo, ou la Suite des Trois Etages, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Variétés le 25 juillet 1809.

Les Deux boxeurs, ou les Anglois de Nanterre et de Falaise, parade mêlée de couplets, de Francis, Marc-Antoine Désaugiers et Simonnin, créée sur le Théâtre des Variétés le 30 août 1814.

Les Deux dévotes, comédie en 2 actes, par le citoyen Désaugiers, créée sur le Théâtre des jeunes artistes 9 Floréal an 7 [28 avril 1799].

Les Deux voisines, ou les Prêtés rendus, comédie en un acte et en vers, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil ; créée sur le Théâtre Français le 4 février 1815.

Le Diable en vacances ou la Suite du diable couleur de rose, opéra féerie et comique en un acte, de Marc-Antoine Désaugier et Bosquier-Gavaudan, musique de Pierre Gaveaux ; créé sur le Théâtre Montansier le 27 pluviose an 13 [16 février 1805].

Le Diner de Magdelon ou le Bourgeois du Marais, vaudeville en un acte, par Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Variétés le 6 septembre 1813.

Autre titre : le Dîner de Madelon, ou la Dinde aux truffes, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers.

Encore un Ballon, ou Florelle et Jactas, amphigouri en un acte, en prose, et vaudeville, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 4 thermidor an 9 (23 juillet 1801).

L'Entresol, opéra en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, musique d'Alexandre Piccini et Lemoyne, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés, le 3 nivôse an 10 [24 décembre 1801].

Les Epoux avant le mariage ou Ils sont chez eux, opéra-comique en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers (livret) et Alexandre Piccini (musique), créé sur le Théâtre de l’Opéra Comique le 7 janvier 1808.

[Reparaîtra sous le titre de l'Appartement ) deux maîtres ou Ils sont chez eux, en 1811.

La Famille moscovite, tableau anecdote / fait historique en un acte mêlé de couplets, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Variétés le 1er décembre 1812.

Le Fou supposé, comédie en un acte et en vers, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Français, rue de Louvois le 12 floréal an11 [2 mai 1803].

Gilles afficheur, arlequinade mêlée de vaudeville, probablement en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 2 vendémiaire an 7 [23 septembre 1798].

Gille[s] en deuil, opéra en 1 acte, de Marc-Antoine Désaugiers, Armand-Croizette et Jacquelin ; musique d'Alexandre Piccini, créé sur le Théâtre Montansier-Variétés le 15 thermidor an 10 [3 août 1802].

Hector, ou le Valet de carreau, parodie-vaudeville en cinq actes de la tragédie Hector, par Marc-Antoine Désaugiers, Rougemont et Gentil, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 25 février 1809.

L'Heureuse Gageure, divertissement en un acte et en vers, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre Français le 25 mars 1811.

L’Honnête Cosaque, ou Croyez cela et buvez de l’eau, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 5 février 1814.

L'Hôtel garni, ou la Leçon singulière, comédie en un acte, en vers, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créée sur le Théâtre Français le 23 mai 1814.

Il arrive ! il arrive ! ou Dumollet dans sa famille, folie-vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 14 mai 1810.

L’Ile de l’Espérance, ou le Songe réalisé, pièce allégorique en un acte mêlée de vaudevilles, à l’occasion de la paix générale, de Marc-Antoine Désaugiers, Gentil en société avec Brazier, créée sur le Théâtre des Variétés le 6 juin 1814.

[Un bon nombre de bibliographies ne signalent pas Brazier comme auteur de la pièce.]

Les Improvisateurs ou la Manie du jour, comédie-vaudeville en un acte, manuscrit d'auteur non identifié, probablement Marc-Antoine Désaugiers, corrections de la main de Désaugiers (entre 1815 et 1817).

Je fais mes farces, folie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, Gentil et Brazier, créée sur le Théâtre des Variétés le 4 février 1815.

A la date du 4 février, le Journal de Paris signale bien la première de la pièce. On trouve souvent mentionnée la date du 4 septembre, en particulier dans le Catalogue général de la BNF, mais c'est une erreur.

Jocrisse aux enfers, ou l’Insurrection diabolique, folie-vaudeville / vaudeville infernal en un acte et en prose, de Marc-Antoine Désaugiers et Francis, créée sur le Théâtre des Variétés le 15 mars 1809.

Ma Tante Urlurette, ou le Chant du coq, folie-vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Francis, créée sur le Théâtre Montansier le 6 mars 1806.

Madame Scarron, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers et Servière, créée sur le Théâtre Montansier le 27 juin 1806.

Manon la ravaudeuse, comédie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Joseph Servière, Marc-Antoine Désaugiers et Charles Henrion, créée sur le Théâtre Montansier-Variétés le 25 prairial an 11 [14 juin 1803].

Le Mari en vacances, comédie-vaudeville en un acte, par Marc-Antoine Désaugiers et Barrière, créée sur le Théâtre des Variétés le 5 octobre 1813.

Le Mari intrigué, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 19 floréal an 11 [9 mai 1803].

Le Mari intrigué, comédie en trois actes et en vers, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre de l’Impératrice le 11 novembre 1806.

Le Mariage de Dumollet, folie mêlée de couplets, en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre des Variétés le 18 janvier 1812.

Le Mariage extravagant, comédie-vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 8 septembre 1812.

Mars en Carême ou l'Olympe au Rocher de Cancale, folie-mascarade en 1 acte de Francis et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Montansier le 13 février 1806.

La Matrimonio-manie ou Gai, gai, mariez-vous, comédie en un acte mêlé de couplets, de Marc-Antoine Désaugiers, Gentil et Rougemont, créée sur le théâtre des Variétés, le 10 novembre 1812.

Le Médecin malgré lui, opéra français en trois actes, paroles de M. Désaugiers fils, musique de M. Désaugiers père, créé sur le Théâtre de la rue Feydeau le 26 janvier 1792.

Attribué à Auguste-Félix Désaugiers par André Tissier et la base César (c'est plutôt lui qu'on désigne par « Désaugiers fils »), plutôt qu'à Marc-Antoine Désaugiers.

Mincétoff, parodie de Menzikoff, en un acte, en prose, mêlée de vaudeville, de Francis, Moreau et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 10 mars 1808.

Monsieur Croque-Mitaine, ou le Don Quichotte de Noisy-le-Sec, extravagance en un acte et en vaudevilles, avec un prologue, de Marc-Antoine Désaugiers, Brazier et Merle, créée sur le Théâtre des Variétés le 1er avril 1813.

Monsieur Desornières, ou Faut-il rire ? Faut-il pleurer ?, comédie mêlée de couplets, en un acte / folie en un acte et en vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créée sur le Théâtre des Variétés le 5 février 1812.

Monsieur et Madame Denis ou la Veille de la Saint Jean, tableau conjugal en un acte et en vaudevilles, par Marc-Antoine Désaugiers et de Rougemont, créé sur le Théâtre des Variétés le 23 juin 1808.

Monsieur Gérésol, ou le Luthier de la rue de la Harpe, comédie en un acte mêlé de vaudevilles, par Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Variétés le 11 décembre 1809.

Monsieur Giraffe, ou la Mort de l’ours blanc, vaudeville en un acte, de M. Bernard de la Rue-aux-Ours, créé sur le Théâtre des Variétés-Montansier le 27 décembre 1806.

[Le pseudonyme M. Bernard de la Rue-aux-Ours cache une belle brochettes d’auteurs comiques : Marc-Antoine Désaugiers, Francis (baron d'Allarde), Chazet, Moreau, Servière, Merle, Mario Coster, G. Duval et Ravrio.]

Monsieur La Gobe ou Un tour de carnaval, folie-vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créée sur le Théâtre des Variétés, le 9 février 1809.

Monsieur Pistache, ou le Jour de l'an, folie en un acte, mêlée de vaudevilles, de Francis et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Montansier le 8 nivôse an 12 [29 décembre 1803].

Monsieur Vautour ou le Propriétaire sous le scellé, vaudeville en un acte ; de Marc-Antoine Désaugiers, Tournay et Georges Duval, créé sur le Théâtre Montansier le 24 prairial an 13 [13 juin 1805].

Le Mot de l’énigme, vaudeville en un acte, de Chazet, Marc-Antoine Désaugiers et Lafortelle, créé sur le Théâtre Montansier le 23 pluviôse an 11 [12 février 1803].

Mylord Go, ou le Dix-huit brumaire, tableau impromptu en un acte, mêlé de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre Montansier le 7 frimaire an 13 [28 novembre 1804].

Le Naufrage pour rire, ou le Coche d'Auxerre, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre Montansier le 22 messidor an 12 [11 juillet 1804].

L'Ogresse, ou la Belle au bois dormant, vaudeville-folie-comi-parade en un acte, par Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre des variétés du 28 août 1811.

Oh! que c’est sciant, ou Oxessian, imitation burlesque en un acte, et en vaudevilles, d’Ossian, ou les Bardes, de Francis et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre Montansier le 16 fructidor an 12 [3 septembre 1804].

La Paix, ou Il était temps, comédie mêlée de couplets, de Jacquelin et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre des Troubadours le 29 pluviôse an 9 [18 février 1801].

Le Panorama de Momus, prologue d'inauguration en prose et en vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, Moreau et Francis, créé sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 24 juin 1807.

Le Petit enfant prodigue, comédie en un acte mêlée de couplets, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créée sur le Théâtre des Variétés le 31 décembre 1813.

Le Petit matelot ou l’Arrivée à bon port, divertissement pour le voyage de Sa Majesté l’Impératrice Régente à Cherbourg, d'auteur non identifié, révisé par Marc-Antoine Désaugiers et Chazet, créé sur le Théâtre de la comédie de Cherbourg la 28 août 1813.

La Bibliothèque nationale possède le manuscrit de cette pièce de circonstance.

La Petite guerre, ou l’Officier Protée, prologue mêlé de vaudevilles, suivi d’une fête militaire à grand spectacle, par Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des Jeux Gymniques le 10 août 1810.

La Pièce nouvelle, vaudeville (en un acte), de Jacquelin, Marc-Antoine Désaugiers et Gamas, créée sur le Théâtre des Jeunes Élèves, rue de Thionville le 26 pluviôse an 10 [15 février 1802].

Pierrot, ou le Diamant perdu, comédie-vaudeville, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 11 mars 1813.

Les Poètes en voyage, ou le Bouquet impromptu, vaudeville en un acte de Marc-Antoine Désaugiers et Alissan de Chazet, créé à Rouen, sur le Théâtre des Arts le 3 septembre 1813.

Le Premier en date, opéra-comique en un acte et en prose, par Marc-Antoine Désaugiers et Pessey, musique de M. Catel, créé sur le Théâtre de l’Opéra-Comique, rue Feydeau le 3 novembre 1814.

Le Quartier d'hiver, ou les Métamorphoses, vaudeville à travestissements, en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre des jeunes-artistes, 12 floréal an 13.

Le Retour des lys, vaudeville en un acte / à-propos en un acte et en vaudeville, à l'occasion de l'entrée de Sa majesté Louis XVIII à Paris, de Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre des Variétés le 2 mai 1814.

Le Salon [de la] rue du Coq, folie vaudeville en un acte, en prose de Rougemont et D*** [Marc-Antoine Désaugiers ou Dumarsan], créée sur le Théâtre du Vaudeville le 9 novembre 1808.

Le Singe voleur, ou Jocrisse victime, imitation burlesque en un acte, mêlée de vaudevilles de la Pie voleuse, de Merle et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre des Variétés le 30 mai 1815.

Taconnet chez Ramponneau, ou le Réveillon de la Courtille, comédie folie en 1 acte, en prose mêlée de couplets, par Francis (baron d'Allarde), Marc-Antoine Désaugiers et Moreau, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 23 décembre 1807.

Le Testament de Carlin, comédie-vaudeville en un acte et en vers libres, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre des jeunes artistes le 9 Germinal an 7 [29 mars 1799].

Les Trois Étages, ou l'Intrigue sur l'Escalier, comédie en un acte mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 4 août 1808.

Trois pour une, ou les Absens n’ont pas toujours tort, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Barrière, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 23 décembre 1815.

Turlupin, ou les Comédiens du XVIe siècle, comédie anecdote en un acte, mêlé de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, de Rougemont et Dumersan, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 10 mars 1808.

L'Un après l'autre, ou les Deux trappes, vaudeville en un acte, de Marc-Antoine Désaugiers et Francis, créé sur le Théâtre Montansier. le 20 frimaire an 12 [12 décembre 1803].

Un dîner par victoire, impromptu en un acte et en vers, de Marc-Antoine Désaugiers, créé sur le Théâtre de l'Impératrice le 30 juillet 1807.

Une heure de folie, comédie en un acte et en vers, mêlée de vaudevilles, de Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre des Variétés-Panorama le 15 octobre 1807.

Une journée au camp, mélodrame comique en 2 actes, mêlé de vaudevilles, par Marc-Antoine Désaugiers et Gentil, créé sur le Théâtre de la Porte-Saint-Martin le 17 octobre 1815.

Une matinée du Pont-Neuf, divertissement-parade en un acte mêlé de vaudevilles, de Dupaty, Dieu-la-Foi, Marc-Antoine Désaugiers et Francis, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 23 frimaire an 14 [14 décembre 1805].

Le Valet d'emprunt, ou le Sage de dix-huit ans, comédie en un acte en prose, de Marc-Antoine Désaugiers et *** [Dumersan] ; créée sur le Théâtre de l'Impératrice le 2 mars 1807.

Le Vaudeville en vendanges, petit à propos villageois, mêlé de couplets, de Marc-Antoine Désaugiers, Gentil et Moreau, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 30 septembre 1815.

Le Vieux chasseur, comédie en 3 actes mêlée de vaudevilles, de Francis, Tournay et Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 3 mars 1806.

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam