Créer un site internet

Simonnin, Antoine Jean-Baptiste (1780-1856)

Simonnin, Antoine Jean-Baptiste (1780-1856).

Retour à la liste des principaux auteurs.

[Simonin ou Simonnin.]

Français.

Masculin.

Auteur dramatique (de 1801 à 1851, sans oublier les Mémoires de ma tante en 1853).

Fils d’un épicier de la rue des Bons-Enfants, Antoine Simonnin donne sa première pièce à 18 ans au Théâtre Sans Prétention situé rue du Temple. Parallèlement à sa carrière dans l’administration de l’Enregistrement et des Domaines, il a donné, seul ou en collaboration, sur les différentes scènes de genre, 214 vaudevilles, parodies ou fantaisies. (d'après le site théâtre-documentation.com).

D'après théâtre-documentation.com, on a la liste d'œuvres suivantes :

  • 1801 : Jeannot tout seul

  • 1802 : Gilles et Arlequin au Muséum ou Critique en vaudevilles des tableaux, dessins, sculptures, etc. ; Colombine toute seule ; La Petite revue ou Quel mari prendra-t-elle ? avec Théophile Marion Dumersan ; Parlez pour moi

  • 1803 : Lisette toute seule ou Ils se trompent tous deux avec Nicolas Brazier ; Tricotinet ou parlez pour moi

  • 1805 : Danières à Gonesse avec Alexandre Furcy Guesdon ; Gilles Robinson et Arlequin vendredi avec Alexandre Furcy Guesdon ; Robinson cadet avec Alexandre Furcy Guesdon

  • 1806 : Caroline de Lichtfield avec Nicolas Brazier ; La Belle aux cheveux d’or avec Nicolas Brazier ; Gracieuse et Percinet avec Nicolas Brazier ; L’Intrigue dans la hotte avec Armand Gouffé ; La Grammaire en vaudevilles ou Lettres à Caroline sur la Grammaire française (mais ce n'est pas du théâtre) ; Le Maçon poète avec Théophile Marion Dumersan ; Magot ou les quatre mendiants avec Nicolas Brazier ; Mlle Gertrude ou le malentendu

  • 1807 : La Jardinière de Vincennes avec Nicolas Brazier ; Le Pied de bœuf avec Nicolas Brazier

  • 1808 : À la papa ; Arlequin au café du Bosquet ou la Belle limonadière avec Nicolas Brazier ; Haine aux petits enfants ; Le Mariage dans une rose avec Nicolas Brazier ; M. Dupinceau ou le Peintre d’enseigne avec Armand Croizette ; Monsieur et Madame Denis ou souvenez-vous en avec Nicolas Brazier

  • 1809 : Le Mariage de Charles Collé ou la Tête à perruque avec Nicolas Brazier et Armand Gouffé ; Misère et gaîté

  • 1811 : Couplets ou Ode lyrique sur la naissance du Roi de Rome (pas du théâtre) ; Le Marquis de Carabas ou le Chat botté avec Nicolas Brazier ; Riquet à la houppe

  • 1812 : Les Filles à marier ou l’Opéra de Quinault avec René de Chazet

  • 1813 : La Ci-devant jeune femme avec René de Chazet

  • 1814 : La Cabale au village avec René de Chazet ; Lecoq ou les Valets en deuil avec René de Chazet ; Les Deux boxeurs ou les Anglais de Falaise et de Nanterre avec Marc-Antoine Désaugiers et Francis

  • 1815 : Le Mariage par commission ou le Seigneur allemand (opéra-comique) ; Ramponeau ou le procès bachique

À la papa, vaudeville en un acte, de Simonnin, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 30 octobre 1808.

La brochure indique l'existence d'un coauteur, B*** (pour Nicolas Brazier ?).

Arlequin au café du Bosquet, ou la Belle limonadière, vaudeville épisodique, en un acte de Simonnin et Brazier, créé sur le Théâtre de la Gaîté le 24 avril 1808.

La Belle aux cheveux d'or, mélodrame-féerie en trois actes, de Simonnin et Brazier, créée sur le Théâtre des Troubadours le 5 mars 1806.

La Cabale au village, comédie en un acte mêlée de couplets, de Simonnin [et Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 19 mars 1814.

Le Catalogue général de la BNF comme la Bibliothèque dramatique de M. de Soleinne (volume 2, p. 271) donne à Simonnin un coauteur, Chazet.

Caroline de Lichtfield, mélodrame-vaudeville en trois actes et en prose, de Simonnin et Brazier, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes le 29 novembre 1806.

La Ci-devant jeune femme, vaudeville en un acte, de Simonnin [et Chazet], créé sur le Théâtre des Variétés le 24 mai 1813.

La présence d’un coauteur n’est pas signalée par la brochure ni par les comptes rendus dans la presse, mais elle est admise par le catalogue général de la BNF comme par la Bibliothèque dramatique de M. de Soleinne.

Colombine toute seule ou l'Actrice qui joue sans le savoir, vaudeville en un acte, de Simonnin, créé sur le Théâtre du Marais le 11 germinal an 10 [1er avril 1802].

Le Coq, ou les Valets en deuil, opéra-vaudeville en un acte, de M. Simonin, créé sur le Théâtre des Variétés le 19 juillet 1814.

Les Coquettes de village, vaudeville en un acte, de Simonnin, créé sur le Théâtre du Vaudeville le 12 février 1814.

Danières à Gonesse, vaudeville en un acte, de Simonnin et A. Guesdon, créé sur le Théâtre Montansier le 14 floréal an 13 [4 mai 1805].

Les Deux Boxeurs, ou les Anglois de Nanterre et de Falaise, parade mêlée de couplets, de Francis, Marc-Antoine Désaugiers et Simonnin, créée sur le Théâtre des Variétés le 30 août 1814.

Les Filles à marier, ou l’Opéra difficile, vaudeville en un acte, de Simonnin [et Chazet], créé sur le Théâtre des Variétés le 31 octobre 1812.

Autre sous-titre : l’Opéra de Quinault.

Le nom de Chazet ne figure pas sur la brochure.

Le Forte-Piano, ou une Soirée des Champs-Elysées, anecdote en un acte et en vaudevilles, de Simonnin et Théophile, créée sur le Théâtre Mareux (Jeunes Élèves) le 19 messidor an 10 [8 juillet 1802].

Théophile pourrait bien être le pseudonyme de Dumersan;

Gilles-Robinson et Arlequin-Vendredi, imitation burlesque de Robinson Crusoé, en trois actes qui n'en font qu'un, d'Alexandre Guesdon et Simonnin, créée sur le Théâtre des Jeunes Artistes, 19 vendémiaire an 14 [11 octobre 1805].

Gracieuse et Percinet, mélodrame féerie en trois actes, de Simonnin et Brazier, créé sur le Théâtre des Troubadours le 28 avril 1806.

Musique de deux jeunes élèves du Conservatoire, non nommés.

Haine aux petits enfants, seconde imitation de Haine aux femmes, vaudeville en un acte, de Simonnin [et B. T.] créé sur le Théâtre de la Gaîté le 28 juillet 1808.

Le compte rendu du Magasin encyclopédique suggère l'existence d'un coauteur, B. T.

L'Intrigue dans la hotte, vaudeville en un acte d'Armand Gouffé et Simonnin, créé sur le Théâtre Montansier le 8 février 1806.

La Jardinière de Vincennes, mélodrame-vaudeville en trois actes, orné de chants et de danses, de Simonnin et Brazier, ballets d’Adam, créé sur le Théâtre des Jeunes Artistes 14 mars 1807.

Jeannot tout seul, comédie-vaudeville en un acte, de Simonnin, créée sur le Théâtre sans Prétention le 30 fructidor an 9 [17 septembre 1801].

Lecoq, ou les Valets en deuil, comédie-vaudeville en un acte, de Simonnin [et Chazet], créée sur le Théâtre des Variétés le 19 juillet 1814.

Lisette toute seule, ou Ils se trompent tous deux, vaudeville en un acte de Simonnin et Brazier, créé sur le Théâtre des Variétés amusantes le 20 Frimaire an 12 [12 décembre 1803].

Le Maçon poëte, comédie-anecdote en un acte et en vaudevilles, de Dumersan et Simonnin, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 21 août 1806.

Mademoiselle Gertrude ou le Mal-entendu, comédie-vaudeville en un acte, de Simonnin, représentée pour la première fois à Paris sur le Théâtre des Jeunes Artistes, le mercredi 23 juillet 1806.

Magot, ou les Quatre mendians, imitation burlesque de Dago, ou les Mendians, ambigu en trois petits services, orné de ballets, etc., de Simonnin et Brazier, créée sur le Théâtre des Troubadours le 19 juin 1806

Margot, ou la Pie borgne, imitation burlesque de la Pie voleuse, en prose, mêlée de vaudevilles, de Chazet, Ourry et Simonnin, créée sur le Théâtre du Vaudeville le 3 juin 1815.

Le Mariage dans une rose, vaudeville en un acte, de Simonnin et B*** [Brazier], créé sur le Théâtre de la Gaîté, le 25 mai 1808.

Le 21 juin 1808, c'est la Femme dans une rose que la presse annonce, sans doute par erreur.

Le Mariage de Charles Collé, ou la Tête à perruque, vaudeville en un acte, d'Armand Gouffé, Brazier et Simonnin, créé sur le Théâtre des Variétés le 18 octobre 1809.

Le Mariage par commission, ou le Seigneur allemand, opéra-comique en un acte, de Simonnin, musique de Bruni, créé sur le Théâtre Royal de l’Opéra Comique le 4 décembre 1815.

Le Marquis de Carabas, ou le Chat botté, folie-féerie en deux actes à grand spectacle, mêlée de couplets, de Brazier et Simonnin, créée sur le Théâtre de la Gaîté le 9 mai 1811.

Misère et Gaieté, vaudeville en un acte, de Simonnin, créé sur le Théâtre des Variétés le 31 octobre 1809.

Monsieur Courte-Vue, ou l'Astrologue qui se laisse tomber dans un puits, imitation en un acte et en vaudeville, de la fable de La Fontaine, de Brazier et Simonnin ; créée sur le Théâtre de la Gaîté le 12 février 1811.

Monsieur Dupinceau, ou le Peintre d’enseigne, facétie en un acte, par M. A... C... [Croisette et A.-J.-B. Simonnin], créée sur le Théâtre des Variétés le 29 janvier 1808.

Monsieur et Madame Denis, ou Souvenez-vous-en, comédie en un acte, de Simonnin et Brazier, suivie de la Chanson de M. et Mad. Denis, par Marc-Antoine Désaugiers, créée sur le Théâtre de la Gaîté le 18 juin 1808.

Monsieur Pique, ou l’Armurier du Village, vaudeville en un acte, de Simonnin, créé sur le Théâtre de la Gaieté le 17 février 1809.

Les Nourrissons, arlequinade en un acte, de Francis et Simonnin, créée sur le Théâtre des Variétés le 28 février 1815

Parlez pour moi, comédie en un acte, de Simonnin, créée sur le Théâtre du Marais en l'an 11 [1802]. sur le théâtre du Marais les 11, 13, 14, 15 et 17 Pluviôse an 11.

La Petite revue, ou Quel mari prendra-t-elle ? comédie-vaudeville en un acte et en prose, de Théophile [Dumersan] et Simonnin, créée sur le Théâtre de Molière le 14 vendémiaire an 11 [6 octobre 1802].

Le Pied de bœuf, pièce de résistance, arlequinade-vaudeville en un acte et en prose de Simonnin et Brazier, créée sur le Théâtre des Troubadours le 21 février 1807.

Ramponeau, ou le Procès bacchique, comédie en un acte, mêlée de couplets, de Simonin, créée sur le Théâtre des Variétés le 7 août 1815.

Riquet à la houpe, mélo-féérie en 2 actes, à grand spectacle et mêlée de couplets, de Simonnin, musique arrangée par Leblanc, créée sur le Théâtre de la Gaîté le 28 septembre 1811.

Robinson cadet, vaudeville en un acte, de Simonnin et Alexandre. Guesdon, créé sur le Théâtre de la Cité le 7 vendémiaire, an 14 [29 septembre 1805].

Retour à la liste des principaux auteurs.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×