Les Amans siciliens

Les Amans siciliens, comédie en deux actes et en prose de Chazel, 30 nivôse an 7 [19 janvier 1799].

Théâtre des Amis des Arts et des Élèves de l'Opéra-Comique.

Voilà une pièce qui pose problème. Chazel ? Loaisel de Tréogate ? les deux ? Je ne sais pas trancher...

L’attribution à Chazel est fournie par le Bulletin de la Société de l’Histoire du Théâtre, 1903, p. 20. Et il y a bien une pièce portant ce titre au programme du Théâtre des Amis des Arts et des Élèves de l'Opéra-Comique à la date du 30 nivôse an 7 (voir Journal de Paris de ce jour). Mais elle est tombée, et son auteur n’est pas donné le lendemain dans le compte rendu de cette représentation au cours de laquelle est également créé le Tuteur original.

La Biographie bretonne: recueil de notices sur tous les Bretons qui se sont fait un nom, Volume 2, de Prosper Jean Levot, p. 349, attribue les Amants siciliens à Loaisel de Tréogate. Sous-titre : ou les Apparences trompeuses. Mais la Biographie universelle et portative des contemporains, Volume 3, p. 318, qui l’attribue aussi à Loaisel de Tréogate, dit qu’elle a été créée au théâtre de la Cité.

On retrouve un dossier consacré aux Amans siciliens dans les dossiers de la Police des théâtres sous le directoire et l’Empire (siv.archives-nationales.culture.gouv.fr) : titre complet, les Amants siciliens, ni genre, ni nom d’auteur, création au théâtre de la Cité, date du dossier, le 12 brumaire an 7 [2 novembre 1798].

Dans l’Histoire des Théâtres de Paris, le Théâtre de la Cité, de Louis-Henry Lecomte, pas trace d’Amants siciliens.

Ajouter un commentaire

Anti-spam