L’Heureuse nouvelle ou la Reprise de Toulon

L’Heureuse nouvelle ou la Reprise de Toulon, vaudeville en un acte, de Fabre d’Olivet, 9 janvier 1794.

Théâtre des Sans-Culottes, ci-devant Molière.

La brochure qu’Antoine Parès a fait sur le théâtre et la Prise de toulon reproduit un couplet chanté au cours de cette pièce :

L'auteur y menace les Toulonnais qui ont pactisé avec les Anglais.

Trop longtemps votre insolence,
Votre orgueil nous a bravé,
Mais enfin de la vengeance
Voici le jour arrivé !
Tremblez, habitants rebelles,
Tremble, perfide Toulon,
Et vous, villes criminelles,
Craignez le sort de Lyon !

Ajouter un commentaire

Anti-spam