Créer un site internet

L'Homme vertueux

L'homme vertueux, comédie en 1 acte, en prose. Par le c. Marchand. 27 Prairial an 2 [15 juin 1794].

André Tissier, les Spectacles à paris pendant la révolution, tome 2, p. 21, note, invite à ne pas confondre cette pièce avec la comédie anonyme portant le même titre, L’Homme vertueux, ou le vrai républicain, jouée à partir du 14 mars 1794 au Palais des Variétés..

Opéra comique national de la rue Favart

Titre :

Homme vertueux (l’)

Genre

comédie

Nombre d'actes :

1

Vers / prose ?

en prose

Musique :

non

Date de création :

27 prairial an 2 (15 juin 1794

Théâtre :

Opéra Comique National de la rue Favart

Auteur(s) des paroles :

Marchand

Almanach des Muses 1795.

Tableau touchant des vertus qui caractérisent un bon républicain.

L’Esprit des journaux français et étrangers, 1794, volume 7 (juillet 1794), p. 295-296 :

[Une pièce dont le sujet se réduit à montrer la vertu républicaine incarnée. Le compte rendu montre combien la pièce est touchante, mais ne porte pas de jugement sur sa valeur dramatique.]

L'Homme vertueux, comédie en un acte.

L'Homme vertueux, comédie en un acte, en prose , jouée avec succès sur ce théatre, est un tableau touchant de toutes les vertus qui caractérisent un bon républicain. Dumont, habitant d'une petite commune, sait remplir tous les devoirs : il est sensible, généreux, hospitalier : un citoyen vole aux frontieres, Dumont se charge de la mere de cet honnête homme : un soldat blessé demande un gîte, la maison de Dumont lui eft ouverte ; tout ce que possede Dumont lui est offert. Cependant la calomnie veut attaquer cet homme vertueux : on l’accuse d’intelligence coupable avec un scélérat : Dumont, dans un entretien particulier avec un représentant du peuple, lui dévoile son ame avec tant de franchise, que le représentant est le premier à rendre hommage à sa probité. Enfin le fils de David, ami intime de Dumont, à qui ce dernier a promis sa fille Sophie, le seul bien qui lui reste (il a perdu son fils au service de la patrie), le fils de David revient de l'armée, mais il y a laissé un bras. Cet accident rend le jeune homme plus estimable aux yeux de Dumont, qui lui donne Sophie. Au même instant, une députation des habitans de la petite commune vient annoncer à Dumont que tous les suffrages lui ont donné l'écharpe de maire : Dumont s'en décore, & reçoit ainsi la récompense due à l’homme vertueux.

Tel est le fonds de cet ouvrage, qui fait l'éloge de l'ame & de l'esprit de son auteur.

(Annonces & avis divers.)

La pièce est effectivement annoncée dans la Gazette nationale du 26 prairial an 2 (14 juin 1794, vieux style), avec l'indication suivante : « En attendant la 1re représentation de l'Homme vertueux, comédie en un acte. ». La première représentation est annoncée le 27 prairial, le programme du Théâtre de l'Opéra-Comique annonçant : « Melidor et Phrosine, comédie en 3 actes, mêlée d'ariettes, précédée de la 1re représentation de l'Homme vertueux, comédie en un acte ».

Dans la base César, cette première au Théâtre Italien est confirmée. Jouée 10 fois au Théâtre Italien du 15 juin au 7 septembre de la même année, elle a été reprise au Théâtre des Variétés Amusantes, Comiques et Lyriques pour 5 représentations, du 23 novembre au 15 décembre 1796 (si c’est bien la pièce de Marchand qui a été reprise alors, et non la pièce anonyme du Palais des Variétés).

Ajouter un commentaire

Anti-spam