Créer un site internet

Adrienne de Courtenai, ou le Monastère des bois

Adrienne de Courtenai, ou le Monastere des bois, mélodrame en trois actes à grand spectacle, de M. Pompigny, musique de M. Quaisain, ballet de M. Richard, 17 février 1807.

Théâtre de l'Ambigu-Comique.

Almanach des Muses 1808, où Adrienne de Courtenai devient Arianne.

Sur la page de titre de la brochure, à Paris, chez Barba, 1807 :

Adrienne de Courtenai, ou le Monastère des bois, mélodrame en trois actes, à grand spectacle ; Fait historique sous la date de 1226 ; Musique de M. Quaisain ; Ballet de M. Richard, pensionnaire de l’Académie Impériale de Musique. Représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre de l’Ambigu-Comique, en février 1807.

On trouve dans la presse du temps trace de représentations assez nombreuses entre 1807 et 1812 (sans aucune prétention à l’exhaustivité) : à partir des publications suivantes, Journal des débats et des décrets, Journal de l’Empire, Journal de Paris, on repère depuis le site Gallica de la BNF les représentations suivantes :

17 février 1807 (signalée comme la première représentation), 18, 19, 21 24, 27, 28 février, 2, 3 5, 8, 10, 12, 18, 26 mars, 1er, 6, 12, 14 avril, 4, 26 juillet, 27 septembre, soit 22 représentations en 1807 ;

16, 27 janvier 1808, 3, 19 mars, 11 juillet, soit 5 représentations en 1808 ;

19 févier 1809, 4 mars, 10 octobre, soit trois représentations en 1809 ;

20, 26 août 1810, 26 octobre, 5 novembre, soit quatre représentations en 1810 ;

4 avril 1811, soit une représentations en 1811 ;

29 février et 2 mars 1812, soit 2 représentations en 1812.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×