Créer un site internet

Les Girandoles

Les Girandoles : comédie en un acte (?), 3 Ventôse an 7 [21 février 1799].

Théâtre d'Émulation / Théâtre de la Gaîté.

Almanach des Muses 1800

Le mot peut désigner un faisceau de plusieurs jets d'eau, une gerbe de fusées partant d'une roue tournant autour d'un axe vertical, un chandelier à plusieurs branches disposées en forme de pyramide, souvent orné de pendeloques de cristal, un ensemble de pierres précieuses disposées en pendants d’oreilles. Mais cela ne dit pas grand chose sur la pièce !

La première des Girandoles (sans sous-titre, sans indication de genre) est annoncée par le Courrier des spectacles n° 730 du 3 ventôse an 7 [21 février 1799] au Théâtre de la Gaîté. Deuxième représentation le lendemain 4 ventôse [22 février], troisième le 5 ventôse [22 février], quatrième le 7 ventôse [24 février], puis 14 ventôse [4 mars], 22 ventôse [12 mars], 28 ventôse [18 mars], 7 germinal [27 mars]. Liste sans certitude d’exhaustivité. Elle réapparait en avril 1797 (le 10 floréal [29 avril], sous le titre de les Faux juifs, ou les Girandoles. Et un compte rendu paru le lendemain dit que la pièce n'est pas une nouveauté, que c'est bien la pièce de Germain Garnier, une comédie parade en prose, décrite ainsi dans la Bibliothèque dramatique de monsieur de Soleinne, tome troisième (suite du Théâtre Français), p. 65, n° 3146 :

Les Girandoles, ou La tricherie revient à son maître, com.-par. pr. (par le comte Germain Garnier, 1780).

Le catalogue général de la BNF connaît cette pièce, qualifiée de « comédie-proverbe en un acte et en prose », jouée en 1780 au Théâtre des Grands-Danseurs du Roi et publiée à Paris chez Cailleau en 1782. L’auteur, Germain Garnier (1754-1821) est présenté comme traducteur de l'anglais en français, ayant fait une carrière juridique, mais aussi politique, depuis les États Généraux jusqu’à des fonctions importantes sous l’Empire et la Restauration, ayant conduit à son anoblissement (comte de l’Empire en 1808, marquis en 1818, sous Louis XVIII). La liste de ses œuvres ne comporte pas d’autre pièce de théâtre.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×