Créer un site internet

Henri IV ou la Bataille d’Ivri

Henri IV, ou la Bataille d’Ivri, drame lyrique en trois actes, de de Rosoy, musique de Martini, 1774, repris le 21 novembre.

Comédie italienne.

Remis au Théâtre de l'Opéra-Comique avec des changements le 23 avril 1814.

Titre :

Henri IV ou la Bataille d’Ivri

Genre

drame lyrique

Nombre d'actes :

3

Vers ou prose ,

en prose, avec des couplets en vers

Musique :

oui

Date de création :

14 novembre 1774 (reprise le 21 novembre 1789)

Théâtre :

Comédie Italienne

Auteur(s) des paroles :

Durosoy

Compositeur(s) :

Johann Paul Aegidius Martini

Mercure de France, tome CXXXVII, n° 49, p. 20-21 :

[Annonce d’une reprise à la comédie Italienne. Une des pièces sur Henri IV, gage presque assuré de succès. Mais si la pièce a réusi às a création au début du règne de Louis XVI, elle échoue à chacune de ses reprises. la dernière en date bénéficiait des corrections d el’auteur des paroles, mais cela n’a pas suffi un aussi beau sujet, malgré « un beau spectacle, de bonne musique, un concours heureux de talens dramatiques ».]

Le Samedi 21 du même mois, on a remis Henri IV, ou la Bataille d’Ivri, Drame lyrique en trois Actes, par M. de Rosoy, musique de M. Martini.

Lorsqu'en 1774, Louis XVI, à son avènement au Trône , permit enfin qu'on exposât sur nos Théatres les vertus du grand Henri, la Bataille d’Ivri eut du succès. Ce succès fut dû entièrement au plaisir d'entendre répéter, sur la Scène, les mots heureux qui échappoient à Henri IV dans toutes les circonstances , & qui peignoient si bien son caractère & son esprit Quelques années après , on remit cet Ouvrage , & il n'amena personne. La remise qu'on vient d'en faire n'a pas été mieux accueillie, malgré le soin qu’a pris l'Auteur d'y faire des changemens analogues aux circonstances. Pour faire parler le plus grand des Bourbons d'une manière digne de lui, il faut un esprit simple, droit, franc, & ce talent paroît manquer à M. de Rosoy. Il étoit réservé à cet Auteur de ne point produire d'effet avec un beau spectacle, de bonne musique, un concours heureux de talens dramatiques, le tout soutenu par la présence de l'adorable Henri IV.

D’après la base César, la pièce a été jouée deux fois en 1774, les 14 novembre (Théâtre de l’Hôtel de Bourgogne) et 16 décembre (Château de Versailles). Dans les années suivantes, elle est jouée 7 fois au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles (1775-1776, 1785) et 3 fois à Toulouse (salle de l’Hôtel de Ville, 1776, 1781, 1788). En 1789, du 21 novembre au 27 décembre, elle est jouée 6 fois au Théâtre Italien. Elle reparaît 2 fois au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles (en 1791), et 1 fois le 31 mai 1795 au Théâtre de l’Estrapade à Paris.

La pièce a reparu en 1814, avec des changements anonymes sur la brochure publiée alors chez Mlle Recouvreur (mais l’exemplaire mis en ligne sur Internet porte une mention manuscrite en face de M. *** : Roger), « Pour l’heureux retour des Fils de Henri IV au Trône de France », première représentation le 23 avril 1814, sur le Théâtre de l’Opéra-Comique.

Henri IV, ou la Bataille d'Ivry, drame lyrique en trois actes et en prose, de Du Rozoy, Musique de M. Martini ; remis au théâtre avec des changemens, Par M.***. Pour l'heureux retour des Fils de Henri IV au Trône de France, et représenté sur le Théâtre de l'Opéra-Comique, le 23 Avril 1814.

Ajouter un commentaire

Anti-spam