Isaurine et Walbourg, ou la Révolte de Coperberg

Isaurine et Walbourg, ou la Révolte de Coperberg, mélodrame en trois actes, en prose et à spectacles, de Rousseau et Hubert [Laroche], musique d'Alexandre Piccinni], ballet de Rhénon, 7 novembre 1815.

Théâtre de la Porte Saint-Martin.

Titre :

Isaurine et Walbourg, ou la Révolte de Coperberg

Genre

mélodrame

Nombre d'actes :

3

Vers / prose

en prose

Musique :

oui

Date de création :

7 novembre 1815

Théâtre :

Théâtre de la Porte Saint-Martin

Auteur(s) des paroles :

Rousseau et Hubert [Laroche]

Compositeur(s) :

Alexandre Piccinni

Chorégraphe

Rhénon

Sur la page de titre de la brochure, à Pris, chez Barba, 1815 ;

Isaurine et Walbourg, ou la Révolte de Coperberg, mélodrame en trois actes, en prose et à spectacles ; par MM. Rousseau et Hubert ; musique de M. Alexandre ; ballet de M. Rhénon ; Représenté, pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre de la Porte St.-Martin, le 7 novembre 1815.

Mémorial dramatique, ou Almanach théatral pour l’an 1816, p. 233-235 :

[Compte rendu d’une grande neutralité : après avoir résumé l’intrigue, plutôt convenue, avec tous les ingrédients du mélodrame, le critique constate l’échec, sans prendre parti ni donner aucune explication.]

ISAURINE ET WALBOURG, ou la Révolte de Coperberg, mélodrame en 5 actes, par M. M. Hubert et Rousseau, (8 novembre.)

Pour échapper à un arrêt de mort  injustement prononcé contre lui, le duc de Walbourg, depuis quinze ans, vit éloigné de son pays. Il a laissé en Suède Isaurine et Oscar ses deux enfans. Isaurine est sur le point d°épouser le comte de Rosalbe, ami d'Oscar, et Oscar va devenir l'époux d'Emerance, fille du feu duc Walbreck, persécuteur de son père. Cette double union a été décidée d'après le désir de la reine Marguerite de Waldemar. Mais Emerance, qui a hérité de la haine du tyran son père contre la famille Walbourg, jure de rompre le double hymen projeté.

Le duc de Walbourg est revenu secrètement près de sa fille : ils se sont reconnus, et le duc se fait passer aux yeux de tout le monde pour l'intendant d'Isaurine On persuade à Oscar que cet intendant est un séducteur. Il veut le chasser ; Isaurine s'y oppose. Grand débat entre le frère et la sœur ; il se termine par la résolution qne prend le frère de marier sa sœur. A minuit, tout sera prêt dans la chapelle du château. Nouveau débat entre le duc et son fils. Oscar tire son épée, et apprend qu'il va frapper son père. Reconnaissance, repentir, crainte.

Sur ces entrefaites éclate une révolte parmi les mineurs de Coperberg. La révolte était préparée par Emerance. Le duc de Walbourg, dont le retour est connu, est accusé, ainsi qu'Oscar, d'avoir excité le soulévement. La famille Walbourg, traduite au conseil de la reine, est sur le point d'être victime de cette calomnie nouvelle ; mais le ciel la protège ; on découvre la vérité. La reine fait grâce au duc. Isaurine épouse Rosalbe, et on punit sévèrement Emerance.

Ce mélodrame n'a pas eu de succès.

Ajouter un commentaire

Anti-spam