Le Petit oratorio

Le Petit oratorio, parodie de la Création de Haydn, vaudeville de Georges Duval et Bizet, 14 nivôse an 9 [4 janvier 1801].

Théâtre de la Cité Variétés.

Courrier des spectacles, n° 1407 du 15 nivôse an 9 [5 janvier 1801], p. 2 :

[Encore une parodie de la Création de Haydn, que le critique juge avec une certaine sévérité : des couplets pas tous très convenables, un fonds très limité. Et ce qu’il dit de l’intrigue ne paraît pas très neuf : encore une ruse de deux jeunes gens pour tromper un rival et se marier avec sa complicité involontaire.]

Théâtre de la Cité.

Force couplets (les uns malins et satyriques, les autres ou indécens ou irréligieux, quelques-uns foibles, quelques autres peu sentis) ont fait le succès de la petite pièce donnée hier à ce théâtre, sous le titre du Petit Oratorio ou la Création pour rire. Le fonds est bien peu de chose. On exécute un petit Oratorio français en société. Un jeune homme y remplit le rôle d’Adam, son amante celui d’Ève, son rival celui de l’Éternel ; ce dernier crée, unit et bénit les deux nouveaux êtres, qui ont l’adresse de lui faire signer leur contrat de mariage. Les auteurs sont les citoyens Georges-Duval et Bizet,

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×