Créer un site internet

Adélaïde, ou le Comte de Comminges

Adélaïde, ou le Comte de Comminges, drame en trois actes, en prose, de Maurin de Pompigny, re présenté pour la première fois sur le Théâtre de l’Ambigu-Comique le 1er juillet 1790.

Dictionnaire néologique des hommes et des choses, par le Cousin-Jacques, tome premier, p. 34 :

L’auteur a fait de chaque acte une pièce séparée ; et ces trois pièces réunies font une seule pièce, comme les Républiques de la Grèce, réunies toutes ensemble, ne faisaient qu’une République.

Dictionnaire universel du Théâtre en Franbce, p. 28 :

Adélaïde ou le Comte de Comminges, drame en 3 actes et en prose, par Maurin de Pompigny, représenté sur le Théâtre de l’Ambigu-Comique le ….. 1790 (non imprimé).

Voyez sur le même sujet les Amants malheureux, ou le Comte de Comminges.

D’après André Tissier, les Spectacles à Paris pendant la Révolution, tome 1, p.126, la pièce a connu 51 représentations, 27 en 1790, 2 en 1791, 22 en 1792. Il signale qu’elle a été reprise le 26 avril 1792.

Pas de trace d’Adélaïde, ou le Comte de Comminges dans la base César. Il faut aller voir à Adélaïde de Lussan, titre sous lequel elle a été reprise selon André Tissier et a fait une assez belle carrière au Théâtre de l'Ambigu-Comique : 22 représentations en 1790, 1 en 1791, 16 en 1792 (soit 39 représentations, contre 51 selon André Tissier).

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×