La Bella Pescatrice

La Bella Pescatrice, opéra italien en deux actes, de Francesco-Saverio Zini, musique de Pietro Guglielmi, 23 décembre 1790.

Théâtre de Monsieur.

Titre :

Bella Pescatrice (la)

Genre

opéra italien

Nombre d'actes :

2

Vers / prose

 

Musique :

oui

Date de création :

23 décembre 1790

Théâtre :

Théâtre de Monsieur

Auteur(s) des paroles :

Francesco-Saverio Zini

Compositeur(s) :

Pietro Guglielmi

Sur la page de titre de la brochure bilingue, à Paris, de l’Imprimerie du patriote François, 1790 :

La Bella Pescatrice, dramma giocoso, da rappresentarsi nel teatro di Monsieur. La Belle Pêcheuse, opéra bouffon, Représenté, pour la première fois le          1790, sur le théâtre de Monsieur.

Mercure de France, tome CXXXIX, n° 3 du samedi 15 janvier 1791, p. 113 :

[Après quelques lignes sur Alceste à la campagne, un paragraphe pour deux pièces. L’opéra de Guglielmi est jugé en 6 mots... et l’Histoire universelle est un peu mieux traitée.]

On a aussi donné sur ce Théatre un Opéra Italien, la Bella Pescatrice, qui a eu peu de succès; & un Opéra-comique français, de Mr. Beffroy, dit le Cousin Jacques, intitulé l'Histoire Universelle. On a voulu peindre dans cette Piece la manie de beaucoup de gens qui se plaignent du sort, au lieu de regarder autour d’eux ceux qui sont plus à plaindre encore. Cette idée philosophique, qui pouvait être plus heureusement encadrée , offre au moins des couplets fort joliment tournés.

L’Esprit des journaux français et étrangers, 1791, volume 2 (février 1791), p. 340 :

THÉATRE DE MONSIEUR.

La Bella Pescatrice, opéra italien en deux actes, donné à la fin de décembre sur ce théâtre, est un de ces poëmes italiens dénués d'intérêt & de vraisemblance. Un grand seigneur, sur le point d'épouser une belle pécheuse, qu'il a retirée de la misere, se doute qu'elle a renoué avec un de ses anciens amans, découvre la vérité, en jouant le rôle d'un magicien : chasse l'infidelle, & la rappelle ensuite par pitié pour l'unir à celui qu'elle aime. La musique, quoique du signor Guglielmi, & fort belle, n'est pas une des meilleures de ce théatre. Mlle. Baletti a été fort applaudie, & très bien secondée par MM. Viganoni & Raffanelli.

D’après la base César, l’opéra de Zini, musique de Guglielmi a été joué quatre fois au Théâtre de Monsieur / Théâtre Feydeau du 23 décembre 1790 au 19 février 1791.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×