Créer un site internet

Le Jardinier de Schoenbrunn, ou le Bouquet de noces

Le Jardinier de Schoenbrunn, ou le Bouquet de noces, comédie de Chazet, représentée le 21 juin 1810.

Publication : à Paris, à l’Imprimerie impériale, 1810

Louis-Henry Lecomte, Napoléon et le monde dramatique : étude nouvelle d'après des documents inédits (Paris, 1912), p. 251 :

[Il s'agit d'une des pièces jouées à Paris ou dans les palais impériaux pour célébrer le mariage de Napoléon et de Marie-Louise. Elle n'a pas laissé un souvenir impérissable.]

Le 21 juin, le duc de Feltre, ministre de la Guerre, fête à son tour les souverains. Des acteurs du Théâtre-Français, joints aux chanteurs de l'Opéra-Comique, représentent là le Jardinier de Schoenbrunn, ou le Bouquet de noces, divertissement allégorique en un acte, par Alissan de Chazet.

L de Lanzac de Laborie, Paris sous Napoléon, Spectacles et musées, p. 222 fait un sort tout aussi expéditif à la pièce de Chazet : « Les souverains entendirent le 21 juin 1810, chez le ministre clarke, le Jardinier de Schoenbrunn, « comédie en un acte, mêlée de vaudevilles », de Chazet. Ce tissu de niaises adulations plur par aventure ) Napoléon, ui commanda à l'auteur un à-propos pour la prochaine fête de l'impératrice », et ce fut la Fête du Château, jouée le 26 août 1810. Lanzac signal que le Jardinier de Schoenbrunn, que Lecomte croyait perdu, avait survécu en un sel exemplaire aux Archives nationales.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×