Créer un site internet

Le Portrait ou le Cocu imaginaire

Le Portrait ou le Cocu imaginaire, comédie en vers, en un acte, de Molière, arrangée avec des scènes nouvelles, un nouveau dénouement et mise en un acte, de J.-A. Gardy.

Paris, Fages, an xi (1803), in-8.

Un nouveau titre, moins gaulois, a été adopté pour la plupart des exemplaires : Sganarelle, ou le Mari qui se croit trompé, comédie en vers, en un acte, de Molière. Paris, Fages, an xi (1803), in-8 (Information venant de Jacob, Bibliographie moliéresque (Paris, 1875), p. 130-131).

« Cette pièce est exactement la même que la précédente [Sganarelle, ou le Mari qui se croit trompé]. On n'a fait que réimprimer un carton pour le titre. »

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×