La Revanche, ou les deux freres

La Revanche, ou les deux freres, comédie en trois actes, mêlée d'ariettes, par MM. Dubuisson & Cambini, 10 janvier 1792.

Théâtre de la rue de Louvois.

Souvent jouée sous son seul sous-titre, les Deux frères, ce qui ne rend pas facile son identification par rapport aux pièces portant le même titre.

Titre :

Revanche (la), ou les deux Frères

Genre

comédie mêlée d’ariettes

Nombre d'actes :

3

Vers / prose

prose, avec des couplets en vers

Musique :

ariettes

Date de création :

10 janvier 1792

Théâtre :

Théâtre de la rue de Louvois

Auteur(s) des paroles :

Dubuisson

Compositeur(s) :

Cambini

L’Esprit des journaux français et étrangers, 1792, volume 3 (mars 1792), p. 328-329 :

[Le critique ne manque pas d’indulgence envers cette pièce au sujet peu nouveau pourtant : « sujet très-comique », « des situations très-gaies ». Certes, elle comporte des invraisemblances (comme toutes les pièces où un personnage se fait passer pour un autre !), mais elle « amuse, et son but est rempli ». Si l’interprétation est louée, la musique est passée sous silence, bien qu’on donne le nom du compositeur.]

Le mardi 10 janvier, on a donné la premiere représentation des deux Freres, comédie en trois actes, mêlée d'ariettes, par MM. Dubuisson & Cambini.

Cette piece, qui a eu du succès, offre un sujet très-comique. Un marquis a capté la bienveillance d'un vieil oncle, pour obtenir toute sa succession aux dépens de son frere, neveu comme lui du testateur. Ce frere infortuné vient pour lui en faire des reproches ; mais il en est traité de la maniere la plus dure : il apprend que ce frere inhumain doit épouser une riche héritiere, & forme le projet de se présenter à sa place. Introduit auprès du pere, par une Mde. Coupler, qui se mêle d'intrigues, il s'excuse sur le désordre de son équipage, en disant qu'il a été volé par des coquins, qui lui ont pris jusqu'à son habit. Le pere donne dans ce piége : mais bientôt le marquis se présente, & son frere, ou plutôt le valet de ce dernier, le fait passer pour le voleur qui les a dévalisés. On enferme le marquis, on signe le contrat Cependant tout se découvre bientôt, & le pere pardonne à son gendre en faveur de l'amour qu'il a subitement inspiré à sa fille. Cet ouvrage offre des situations très-gaies : on y désireroit souvent plus de vraisemblance ; mais il amuse, & son but est rempli. Parmi les acteurs qui y jouent, on a distingué MM. Ducaire & Valville, qui tirent beaucoup de parti de leurs rôles. M. Fay, très-jeune acteur, qui joue le rôle du marquis, y chante avec beaucoup de goût.

César : le titre complet : La Revanche, ou les Deux frères. Les auteurs sont, pour le texte, M. Pierre-Ulric Du Buisson / Dubuisson, et, pour la musique le signore Giuseppe-Maria Cambini, dit Gioacchino. Créée le 10 janvier 1792, elle a été souvent jouée jusqu'au 22 octobre 1796 : 16 fois en 1792, 28 fois en 1793, 20 fois en 1794, 15 fois en 1795, 34 fois en 1796.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×