Créer un site internet

Le Retour de Camille à Rome

Le Retour de Camille, pièce en un acte et en vers, par M. le chevalier Aude, 14 août 1789.

Théâtre de Monsieur.

Aumale de Corsanville est peut-être coauteur de cette pièce.

Titre :

Retour de Camille (le), ou Camille dictateur pour la second fois

Genre

drame

Nombre d'actes :

1

Vers / prose ?

en vers

Musique :

non

Date de création :

14 août 1789

Théâtre :

Théâtre de Monsieur

Auteur(s) des paroles :

M. le chevalier Aude

Le titre complet : Le Retour de Camille à Rome, ou Camille dictateur pour la seconde fois. Lors de la publication de la pièce à Paris en 1789, le sous-titre est modifié : « pour la troisième fois », pour coïncider avec la troisième entrée de Necker à la direction des finances (Annales de la Société littéraire, scientifique et artistique d’Apt, quatrième année, 1866-1867, « Notice sur le Chevalier Aude (d’Apt), auteur dramatique, de M. A. Dureau, p. 192).

Mercure de France, tome CXXXVII, n° 35 du 29 août 1789, p. 140-141 :

[Comme il a du retard dans ses comptes rendus de spectacles, un court article permet au Mercure de France de rendre compte de ce qui s’est passé dans son théâtre favori, le Théâtre de Monsieur. Trois pièces en une page, dont deux ont droit à un traitement très rapide, Camille, dictateur pour la troisième fois et la Confiance trahie. Seul l’opéra de l’Isola disabitata a droit à un développement un peu précis.]

THÉATRE DE MONSIEUR.

Depuis le dernier compte que nous avons rendu de ce spectacle, on y a représenté trois nouveautés ; un Opéra Italien, une Comédie, & un Drame héroïque. Ce Drame est intitulé : Camille, Dictateur pour la troisieme fois. Elle est de M. le Chevalier Aude. Elle a paru écrite avec élégance & noblesse. Des allusions délicates & bien appliquées aux circonstances présentes, en ont augmenté le succès.

L’Esprit des journaux français et étrangers, 1789, tome IX (septembre 1789), p. 355 :

[Ce que le compte rendu retient de cette pièce, c’est qu’elle est perçue par le public comme une allusion aux événements contemporains.]

Le 14 août, on a donné la premiere représentation du Retour de Camille, piece en un acte & en vers, par M. le chevalier Aude.

Camille, rappellé de l'exil, & délivrant Rome du joug des Gaulois, est le sujet de cette comédie. Dans ce généreux dictateur, bienfaiteur de sa patrie, & souvent persécuté, le public a cru voir un plus moderne libérateur, bien plus digne de ses hommages. Quand l'auteur n'auroit pas eu dans l'esprit cette intention, le sentiment en étoit dans l'ame des spectateurs, qui l'ont manifesté par les applaudissemens les plus vifs & les plus réitérés.

Du reste , cet ouvrage est digne d'estime. Le patriotisme y est peint avec sentiment; & il y a du talent & de la verve dans le style.

D’après la base César, la pièce est l'œuvre du Chevalier Aude et de d’Aumale de Corsenville. Opinion que ne reprennent ni Soleinne, ni André Tissier. D’après Soleinne, elle a « été représentée pour la première fois sur le théâtre de Genève, le 27 octobre 1788 ». On a donc une représentation à Genève le 27 octobre 1788, et une série de 10 représentations qui débute le 2 août 1789 (et non le 14, comme dans l’Esprit des journaux) et s’achève le 13 septembre de la même année.

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×