Créer un site internet

Pièces de théâtre évoquant

Pièces de théâtre évoquant la Fédération (14 juillet 1790).

Liste empruntée à Michel Biard, « La fédération des ombres. Fête patriotique et théâtre parisiens dans l’été 1790 », in La Fête de la Fédération, sous la direction de Pascal Dupuy (Publications des universités de Rouen et du Havre, 2012), p. 44-45 (l’article de Michel Briard occupe les pages 43-59).

Dix ou onze pièces, dont quatre ont été imprimées (ou dont nous avons gardé un exemplaire imprimé) ont été jouées à l’occasion de la Fête de la Fédération du 14 juillet 1790 :

  • Jacques Boutet de Monvel, Le Chêne patriotique, ou la Matinée du 14 juillet 1790, comédie en deux actes et en prose, mêlée d’ariettes, musique de Dalayrac (donnée au Théâtre Italien le 10 juillet.

  • Louis Beffroy de Reigny, La Confédération du Parnasse, pièce en un acte en prose, avec vaudeville (donnée au théâtre des Comédiens de Beaujolais le 11 juillet).

  • Charles Ronsin, Le Dîner des Patriotes, ou la Fête de la Liberté, comédie en un acte et en vers (donnée au Théâtre du Palais-Royal le 12 juillet, imprimée à l’Imprimerie de Cussac en 1790, avec inversion du titre et du sous-titre).

  • Antoine Fabre d’Olivet, Le Quatorze de Juillet 1789, fait historique en un acte et en vers (donnée au théâtre des Délassements comiques le 12 juillet, imprimée chez Laurens junior).

  • Joseph Aude, le Journaliste des ombres, ou Momus aux Champs-Élysées, pièce héroï-nationale, en un acte, en vers, représentée pour la première fois par les Comédiens Français ordinaires du Roi, sur le Théâtre de la Nation, le 14 juillet 1790, à l’occasion de la Confédération de la France (donnée au Théâtre ci-devant Français le 14 juillet, imprimée chez Gueffier).

  • Anonyme, La Fête en petit, ou le Dédommagement du cœur, pièce patriotique en deux actes, en prose, mêlée de chants (donnée au théâtre de Mademoiselle Montansier le 14 juillet).

  • Louis-François Archambault dit Dorvigny, Le Pacte Fédératif, pièce nationale en deux actes (donnée au théâtre des Associés en juillet, un jour non connu. Peut-être s’agit-il d’une autre mouture de La Fête en petit, après l’échec de celle-ci ?).

  • Jean-Marie Collot d’Herbois, La Famille patriote, ou la Fédération, pièce nationale en deux actes et en prose, suivie d’un divertissement (donnée au théâtre de Monsieur le 16 juillet, imprimée chez la Veuve Duchesne).

  • Cler-Châtelain, Le Souper du Champ-de-Mars, pièce fédérative, en un acte, mêlée de vaudeville (donnée au Théâtre français, comique et lyrique le 16 juillet).

  • Jean-Louis Gabiot de Salins, La Confédération Nationale, ou l’Anniversaire de la Liberté, pièce patriotique en un acte et en prose, mêlée de vaudevilles (donnée au théâtre de l’Ambigu-Comique le 20 juillet).

  • Louis Beffroy de Reigny, Le Retour du Champ-de-Mars, divertissement en prose et en un acte, mêlé de vaudevilles (donnée au théâtre des Comédiens de Beaujolais le 25 juillet.

Ajouter un commentaire

Anti-spam